Hommage à Sylvie Roy

Sylvie Roy... (PHOTO ERICK LABBÉ, ARCHIVES LA SOLEIL)

Agrandir

Sylvie Roy

PHOTO ERICK LABBÉ, ARCHIVES LA SOLEIL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Je tiens à offrir mes plus sincères condoléances à ses enfants, sa famille, ses amis, aux parlementaires et à tous les citoyens éprouvés par sa disparition.

Je suis très attristée par son départ si soudain.

C'est avec une grande conviction que Sylvie a milité pour le droit à l'identité de naissance pour les personnes adoptées du Québec.

Elle a été la première à talonner le gouvernement avec autant d'acharnement sur le sujet et à remettre sur la table ce dossier et voir à le garder actif.

Elle a voulu placer le Québec au même diapason que la majorité des provinces qui ont ouvert les dossiers d'adoption.

Elle a travaillé avec acharnement pour faire avancer ce dossier qui a fait de grands pas mais qui malheureusement se heurte encore et toujours au mur de Berlin du pouvoir politique.

Elle était celle qui ne se cachait pas derrière des réponses bureaucratiques ou législatives. Elle savait aller au coeur du sujet avec courage, détermination et passion. Elle ne laissait personne indifférent.

J'étais toujours très fière de voir Sylvie se lever pour dénoncer les lenteurs excessives du gouvernement pour moderniser et voter une nouvelle loi qui doit remplacer celle qui date de 1924.

Sylvie fait partie de mes plus belles rencontres de la classe politique. Je garderai toujours le souvenir heureux de nos échanges sur la loi de l'adoption. La prochaine fois que je retournerai à l'Assemblée nationale du Québec, sa présence va me manquer énormément.

Mille fois merci pour ton accueil, ton empathie, ton dévouement envers les adoptés d'autrefois qui sont toujours orphelins de leurs origines et qui se sentent souvent très seuls et surtout impuissants devant cette loi injuste qui ne leur permet pas de connaître leurs origines.

Aujourd'hui, je suis orpheline plus que jamais parce que j'ai perdu ma meilleure alliée pour défendre avec vigueur les droits fondamentaux des adoptés d'antan.

Sylvie, tu feras toujours partie de mes meilleurs souvenirs car tu es une grande politicienne, une grande humaniste et surtout une femme de coeur.

Diane Poitras, adoptée

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer