Le sanctuaire menacé

Des joueurs de Pokémon Go au sanctuaire Notre-Dame-du-Cap....

Agrandir

Des joueurs de Pokémon Go au sanctuaire Notre-Dame-du-Cap.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Au lieu d'ouvrir le sanctuaire marial du Cap aux chasseurs de Pokémon, on aurait dû suivre l'exemple du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec qui a interdit la chasse aux Pokémon dans l'ensemble de ses bâtiments. Cette mesure a pour but d'assurer la sécurité et la quiétude des patients et autres.

Imaginons qu'au cours de la prochaine Neuvaine, en pleine cérémonie, une horde de chasseurs fassent irruption dans la basilique, à la recherche de quelques Pokémon, réfugiés dans le tabernacle ou au fond d'un confessionnal.

Les gardiens auraient fort à faire pour éviter la panique, parmi les pèlerins.

Par mesure de sécurité, il faudrait renforcer la serrure du tabernacle et bien surveiller les abords des confessionnaux.

Jean Panneton, prêtre

Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer