Pour les prochains chantiers...

Trois-Rivières, c'est aussi les premiers quartiers.... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Trois-Rivières, c'est aussi les premiers quartiers.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michel Lamy
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) N.D.L.R.: Dans le cadre du stage d'été en journalisme, la direction du Nouvelliste permet cette année aux stagiaires d'expérimenter l'écriture d'un éditorial. Les quatre stagiaires ont été invités à écrire un texte d'opinion, sur un sujet de leur choix. Nous vous présentons aujourd'hui le texte de Michel Lamy.

Dans les dernières années, la Ville de Trois-Rivières a mis en place de grands chantiers pour ses projets immobiliers. Ainsi ont émergé Trois-Rivières sur Saint-Laurent et le District 55.

Or, Trois-Rivières, c'est aussi les premiers quartiers, des coins de la ville que l'administration municipale se contente de rafistoler quand quelque chose est abîmé. Dans une perspective de développement, il est pourtant essentiel de prévoir un avenir pour ces secteurs.

Les premiers quartiers offrent une avenue intéressante sur le plan esthétique, étant donné l'abondante utilisation de la brique comme matériau de construction.

Bien sûr, les immeubles de ces quartiers appartiennent pour la plupart à des particuliers, et il peut sembler difficile de convaincre les propriétaires de se lancer dans des travaux de revitalisation.

Aussi, la Ville de Trois-Rivières et le gouvernement du Québec offrent différents programmes de subventions, crédits de taxes et crédits d'impôt pour inciter les propriétaires à entreprendre la réfection de leurs immeubles. La valeur de revente de ceux-ci peut aussi être une source de motivation.

Les sceptiques peuvent observer l'exemple du quartier Beacon Hill, à Boston, où le cachet de la vieille brique a été remis au goût du jour par un encadrement rigoureux des travaux.

Plus près de chez nous, certains bâtiments ont été rénovés selon ce principe: la caserne no 6, le Bucafin et l'Exèdre en sont des exemples évidents.

Parlant des constructions du boulevard Saint-Maurice, il est probablement bon de rappeler que cette artère, de même que la rue Fusey, ont déjà été florissantes de commerces et de badauds. Le pont Duplessis a été magnifiquement rénové, et l'occasion serait belle de rendre aux deux axes qu'il relie leur grandeur passée.

En ce qui concerne le centre-ville, une grande partie de son attrait réside dans le quadrilatère Royale, des Forges, Notre-Dame Centre et Laviolette.

Une vue du stationnement Badeaux permet cependant de voir l'état plutôt délabré du centre-ville. Les commerçants qui ont pignon sur rue à l'extérieur du quadrilatère sont nombreux, et la Ville aurait tout intérêt à «agrandir» le centre-ville.

Une autre façon de développer le patrimoine existant serait de se pencher sur le cas du parc de l'Exposition. La bâtisse industrielle accueille déjà plusieurs salons par année; aussi, il pourrait être judicieux d'y installer un véritable centre des congrès.

Enfin, puisque les silos du port sont visibles de partout, il pourrait être intéressant de modifier leur aspect avec un jeu d'éclairage ou des panneaux de verre.

En définitive, la Ville doit planifier son développement en intégrant les plus récents préceptes de l'urbanisme. Cela signifie entre autres la création d'espaces communs, la mise en place de voies de contournement pour diminuer la densité de circulation, l'application des standards d'efficacité énergétique et l'établissement d'un réseau efficace pour les piétons et les cyclistes (y compris d'une rive à l'autre).

Pour ce qui est du coup d'oeil, il est également intéressant de privilégier les traits architecturaux propres à la ville.

La vraie question à se poser est: que voulons-nous que les visiteurs voient de notre ville quand il n'y a ni feuilles ni neige pour cacher ses imperfections?

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer