Vous allez bien?

La tour Eiffel est illuminée aux couleurs du... (AFP, Matthieu Alexandre)

Agrandir

La tour Eiffel est illuminée aux couleurs du drapeau français en mémoire des victimes de Nice. Le phénomène du terrorisme n'est pas nouveau. Ce qui l'est, c'est son intensification et la prise de civils comme cibles.

AFP, Matthieu Alexandre

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Vous allez bien? Voilà une question qui nous est posée fréquemment. La plupart du temps nous répondons oui! Il est possible que sur le plan individuel ce soit bien le cas. Cependant quand nous prenons connaissance de tout ce qui se passe dans le monde actuellement il est difficile de se convaincre que tout va pour le mieux. Sur le plan mondial, le terrorisme pratiqué par les fanatiques se disant de l'État islamique un peu partout dans le monde n'a rien de rassurant; la violence inouïe pratiquée par ces groupes à travers le monde sans raisons valables au détriment d'innocentes victimes est totalement inacceptable; ces gens «dérangés» sont fiers de revendiquer les attentats commis au nom de leur religion! Espérons qu'on saura maîtriser cette situation absurde.

Voyez ce qui se passe en Europe: le peuple de la Grande-Bretagne a voté pour le retrait de l'Union européenne; cela s'est passé il y a quelques jours et déjà un climat malsain s'est installé dans ce pays. Il y a la France, très perturbée en ce moment par l'insatisfaction d'émigrés. Il y aussi la Belgique qui a également été la cible d'attentats terroristes. Que dire de toutes ces fusillades survenant aux États-Unis! Même ici au Canada, des individus ont tenté des fusillades au Parlement même si en général la situation est un peu plus calme dans notre pays.

Cependant le Canada se doit de demeurer très vigilant en matière de sécurité particulièrement en matière d'immigration. Plus près de nous, au Québec, les problèmes fusent de toutes parts: le réseau de la santé fonctionne encore tout croche, le bordel informatique touche à peu près tous les ministères et les taxes gouvernementales de toutes sortes sont devenues plus qu'abusives; les penseurs du gouvernement ne savent plus quoi inventer pour soutirer de nouvelles taxes aux contribuables. Pendant ce temps «l'industrie judiciaire» est inondée et jubile devant cette kyrielle de procès et de causes en appel qui n'en finissent plus.

Il y a également nos municipalités qui ne sont pas en reste avec leur système de taxation; pour plusieurs d'entre elles le budget alloué pour les loisirs vient en deuxième place dans le coût de leurs dépenses. Que penser des performances de notre beau ministère de l'Éducation formant des élèves qui peinent encore à lire, écrire et à compter à leur arrivée au cégep!

Pendant ce temps notre système agroalimentaire et nos régions s'affaiblissent à chaque année faute de soutien, de moyens financiers; dans les faits on banalise l'importance du secteur agricole et nous ne sommes aucunement inquiétés par la baisse de l'autosuffisance, laquelle serait pourtant primordiale pour le Québec; c'est bien beau la mondialisation et les accords de libre-échange, mais comme le stipule cette maxime: «charité bien ordonnée commence par soi-même». C'est malheureux de constater que nos gouvernements ne prennent pas ce problème au sérieux.

L'abus de la technologie cause également de sérieux ennuis; on enfonce dans la gorge d'une bonne partie de la population l'obligation d'utiliser ces outils électroniques: internet, carte de guichet, paiements, etc. On se plaît à nous faire ressentir que nous sommes des «niaiseux» lorsqu'on est incapable de se payer soient les coûts associés ou encore si on est incapable de faire fonctionner ces «bébelles» dispendieuses.

En terminant je réponds à la question: oui je vais bien, à la condition de ne pas penser à tout le reste!

Alain Tourigny

Victoriaville

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer