Carrefour des lecteurs

Les travaux au CIUSSS: un manque de civisme (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Les travaux au CIUSSS: un manque de civisme

Le matin du 4 juillet dernier, nous avons encore une fois eu une démonstration de l'absence de considération, pour ne pas dire le mépris, qu'ont les technocrates du CIUSSS-MCQ pour les patients du pavillon Sainte-Marie et leurs voisins, lorsqu'à 5 h 30 du matin, de la machinerie lourde s'est mise en marche dans le stationnement arrière de l'établissement pour «faire» de l'asphalte. Avec non seulement le bruit de la machinerie elle-même, mais aussi bien sûr les très sympathiques bip, bip, bip qui les accompagnent.

À l'évidence, la quiétude élémentaire des patients et le bon voisinage sont les dernières préoccupations de ces gens, du moment que leur planning est respecté et qu'ils ont, je suppose, leur prime au «rendement».

Gilles Leycuras

Trois-Rivières

À propos des chaises...

En réaction à la lettre de Mme Nicole Crête intitulée «Un bémol au FestiVoix», publiée le 5 juillet dernier.

Je comprends votre déception pour le retrait des chaises durant les spectacles de grande popularité mais j'ai discuté avec plusieurs personnes plus âgées et tous ne connaissaient même pas le groupe Hedley. C'est un show pour les jeunes et laissons la place aux jeunes qui ont envie de crier, chanter, danser et sauter. Souvent, lorsqu'il y a un groupe pour les jeunes, même pas une demi-heure après le début nous voyons toute ces chaises se plier et partir.

Serge Comtois

Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer