Un peu de rigueur... et de politesse!

En réponse à la lettre de M. Jean Baril intitulée «Des animaux agressifs»,... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

En réponse à la lettre de M. Jean Baril intitulée «Des animaux agressifs», publiée dans notre édition du 28 juin.

Cher monsieur Baril, j'ai beau relire encore et encore ma lettre d'opinion, je ne vois vraiment rien de haineux ou d'agressif dans ce que j'ai écrit. Je ne fais que citer des faits et des chiffres (avec les sources). 

Vous avez parfaitement le droit d'être en désaccord avec moi et d'être d'accord avec M. Frappier, mais j'apprécierais que vous le fassiez poliment et non en m'accusant d'avoir des propos haineux et agressifs. De plus, vous ne comparez pas des pommes avec des pommes lorsque vous comparez des enfants qui deviennent des adultes méchants et sans scrupules à des animaux. 

Demandez à n'importe quel éducateur canin, éleveur ou vétérinaire, et je crois que vous aurez du mal à en trouver un qui va vous dire qu'un chien naît méchant et mal intentionné... C'est vrai qu'il existe des sociopathes et des psychopathes chez les humains, mais je ne crois pas qu'il y en ait chez les animaux, car il faut des fonctions cérébrales très complexes pour développer ce genre de problèmes. Et je peux vous assurer que si c'était un de mes proches qui s'était fait massacrer par un pitbull, je serais pleine de «haine et d'agressivité», mais pas envers le chien et encore moins envers sa race; j'en aurais contre son maître... Et je vous demande, monsieur, si cette pauvre femme s'était fait déchiqueter par un husky, comme c'est arrivé quelques fois au cours des dernières années, est-ce que vous seriez pour une interdiction des huskys?

Comme je l'ai dit dans ma première lettre, les médias manipulent parfois les nouvelles à leur guise, et les attaques mortelles par d'autres races de chiens passent souvent sous le radar. Vous dites: «sachez que le pitbull vient en tête des chiens agressifs, imprévisibles et méchants», mais vous ne citez aucune source... Tout le monde a droit à son opinion, mais encore faut-il que ce soit une opinion fondée et rationnelle, et non basée sur les émotions uniquement! 

Avant d'approuver l'interdiction des pitbulls, je vous conseille de lire sur le sujet. Voici un article très intéressant sur les chiens «agressifs» écrit par un éducateur canin: www.demaindemaitre.ca/race-chien-morsure-agressivite-pit-bull. Avant de prendre des décisions hâtives qui vont signer l'arrêt de mort de milliers de chiens au Québec (des chiens qui, soit dit en passant, n'ont probablement jamais mordu personne de leur vie), il faudrait faire de vraies études sur le sujet. Par exemple, combien y a-t-il de pitbulls, de huskys et de bergers allemands au Québec? Et de ces nombres, combien ont mordu ou tué des gens? Il faut étudier les statistiques avant de légiférer. 

Vous rendez-vous compte que si on interdit les pitbulls au Québec, des milliers de gens vont devoir faire euthanasier leur compagnon qu'ils ont depuis des années et qu'ils aiment et qui n'a jamais montré une once d'agressivité, simplement parce que d'autres chiens qui lui ressemblent sont agressifs? 

Ça me fait penser à la réaction impulsive de certains face aux musulmans. Parce qu'une minorité de musulmans sont des terroristes, certains voudraient interdire tous les musulmans au pays... C'est tellement facile de généraliser!

Danielle Hart

Saint-Pierre-les-Becquets

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer