C'est aussi de la diversification économique

Le gouvernement du Québec investit dans le quai... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Le gouvernement du Québec investit dans le quai du secteur de Sainte-Angèle-de-Laval par le biais du Fonds de diversification économique.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Fonds de diversification économique. Il me semble que «divers» ça veut dire «varié», pas tout dans le même panier, pas tout du même genre, qui concerne plein de choses.

Je n'ai pas les chiffres et on ne nous les donne pas souvent. Je serais très curieux de comparer l'effet de levier d'une subvention remise à une entreprise privée pour créer 10 emplois au salaire minimum par rapport à la même subvention remise à un projet comme le quai de Sainte-Angèle, créant lui aussi 10 emplois au salaire minimum.

En quoi les 10 emplois au privé vont attirer plus de gens à Bécancour, avec tout ce que ça comporte? Lequel des projets subventionnés rehaussera, ne serait-ce que légèrement, par sa simple présence, la santé financière des commerces autour? Lequel incitera plus de gens (même une seule personne) à s'installer à Bécancour parce que la ville est agréable et a l'air (visuellement) en santé? Lequel redonne vie à un secteur qui serait autrement resté sous-utilisé, voire laissé à l'abandon? Est-ce l'entreprise privée qui amènera une petite famille de la ville d'en face à faire une sortie de fin de semaine pour aller voir «de quoi ça a l'air»? Lequel donne une raison d'être à tous les frais d'entretien qu'a dû investir la Ville pour conserver l'endroit minimalement fréquentable pendant plusieurs années? 

Et je pourrais continuer ainsi pendant encore deux pages du Nouvelliste.

Ces subventions proviennent d'un programme du gouvernement. Ce sont des sous publics. Ça veut dire que c'est chacun de nous qui a placé un petit peu de son argent dans ce fonds, via les impôts. Ces sommes sont là pour s'assurer collectivement que notre collectivité va mieux. Qui profitera de l'activité directe de ces projets? Très certainement les 10 nouveaux employés, membres de notre collectivité. Il y a aussi les propriétaires de l'entreprise privée qui n'auront pas eu à débourser de leur poche et qui conserveront tous les profits, les Chinois qui achèteront, moins cher, les bidules produits par l'entreprise qui souhaite ne surtout pas vendre localement. Mis à part eux, qui en profitera? Et le quai? Pour le savoir, répondez aux questions du paragraphe précédent (et des deux pages que je n'ai pas écrites!).

Les retombées d'une subvention au privé sont faciles à voir et calculer. Comment se fait-il que, moi, dont le travail ne concerne pas le monde de l'argent, je vois toute l'étendue de l'effet à court, moyen et long terme, que peut avoir sur l'économie régionale, une subvention au «public»? Pour moi, les projets publics, les investissements dans les arts, le développement touristique, les trucs qui ne rapportent pas comme embellir un parc, tout ça possède un très fort effet sur l'économie.

Pourquoi, ceux qui tiennent, parfois obsessionnellement, à s'assurer que le moindre sou investi aura la plus grande portée économique possible ne voient-ils pas eux aussi ces effets? Serait-ce parce que la science «Économie» raccourcit la vue, rétrécit l'angle de vision? Est-ce que l'expression «retombées économiques» veut dire uniquement aboutir directement sur une autre entreprise privée ou arriver dans les poches d'un actionnaire quelconque (souvent hors du pays)? Est-ce que les retombées d'un autre genre ne comptent pas? Ces dernières ne finissent-elles pas par être économiques elles aussi? Serait-ce parce que ça devient difficile à calculer? Si un comptable ne peut pas le compter avec certitude, ce n'est pas valable? Ce n'est pas parce que je ne peux pas compter les gouttes de pluie qu'il ne pleut pas...

J'ai parfois l'impression que le simple mot «public» fait vomir ces gens.

Bernard Robert

Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer