Pyrrhotite: aidez-nous à comprendre!

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard.... (Archives Le Nouvelliste)

Agrandir

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard.

Archives Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Lettre adressée au premier ministre du Québec, Philippe Couillard.

Je tiens à vous faire part des démarches que j'ai entreprises afin de comprendre les dédales du dossier de la pyrrhotite. En effet, j'ai commencé par contacter M. Champagne, député libéral de Saint-Maurice-Champlain au fédéral, qui me dit qu'en ce qui le concerne tout a été fait, que l'argent de la subvention a été versé à Québec. Je contacte le bureau de Jean-Denis Girard, député de votre parti, son attaché de presse me dit que le dossier n'est pas tout à fait règlé mais ne peut me dire où est rendu l'argent. Je communique avec votre bureau, j'y laisse un message qui demeure lettre morte. Je rejoins la SHQ et parle avec Mme Renée Raymond, qui m'assure que l'argent n'a pas été versé et qu'en fait, il n'y a aucune entente de signée entre le fédéral et le provincial, qu'ils sont à analyser le programme pour l'ajuster aux besoins du fédéral. Quant à vous, M. Couillard, vous avez mentionné dans les médias que vous ne compreniez rien là-dedans.

Si vous n'y comprenez rien, qui va comprendre? Personne ne semble se parler pour se mettre sur la même longueur d'ondes pour aider les victimes de la pyrrhotite. Le plus aberrant, c'est qu'on a l'impression que le Québec est dirigé par les hauts fonctionnaires plutôt que par les élus. N'y a-t-il personne parmi les élus pour obliger les gens chargés du dossier à tenir compte du caractère d'urgence que revêt ce dossier? Ces travaux doivent s'exécuter en été. Et on est en train de perdre tous nos entrepreneurs qui, pour ne pas perdre leur été, se sont engagés dans la construction des maisons neuves. Sans compter tous ces gens qui, croyant à la réalisation des travaux au début de l'été, ont vidé leur sous-sol et payent l'entreposage de leur ménage depuis déjà quelques mois.

Allez vous bientôt nous donner l'heure juste dans ce dossier et surtout agir auprès des personnes concernées?

Lise Leduc

Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer