Pénalisée par les compressions gouvernementales

Carrefour des lecteurs... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Carrefour des lecteurs

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

On apprenait récemment qu'une femme atteinte d'une maladie chronique n'aurait plus droit à l'aide dont elle bénéficiait depuis un certain temps.

Le pire, c'est que cette dame de Trois-Rivières, atteinte de la maladie de Crohn, perd l'aide du CLSC parce qu'elle essaie d'être le plus autonome possible.

Je trouve aberrant qu'une personne qui se prend en main malgré les difficultés que sa maladie lui fait vivre soit pénalisée par le résultat des coupures gouvernementales dans le domaine de la santé.

Et je sais de quoi je parle; j'ai fait un AVC hémorragique il y a près de trente ans qui m'a laissé plusieurs séquelles ainsi que des douleurs constantes et une fatigue générale.

Malgré tous mes efforts, il m'arrive d'avoir besoin d'une infirmière du CLSC pour des injections de fer ou des prises de sang surtout l'hiver et on m'a fortement suggéré de me rendre à l'hôpital pour ce faire.

Je me demande qui peut décider si tel ou tel client peut se passer de services essentiels pour certains quand on voit plusieurs personnes profiter allégrement du système sans aucun remords.

Dominique Bordeleau

Secteur Grand-Mère

Shawinigan

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer