Secteur des Forges, zone sinistrée

Depuis mon déménagement datant de novembre 2015 dans le secteur des Forges, je... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Depuis mon déménagement datant de novembre 2015 dans le secteur des Forges, je remarque l'état pitoyable des boulevards des Forges et Saint-Michel.

Des trous, des dénivellations, du «patchage» à outrance et, au printemps, bien sûr, de l'accumulation d'eau qui nous dérange grandement dans notre conduite automobile. Nos pauvres véhicules se lamentent de douleur et l'hôpital privé que nous fréquentons pour les remettre sur pied est très onéreux.

Le désintéressement de la Ville face à notre secteur est évident et ne date pas d'hier vu l'ampleur des dégâts sur la chaussée.

Lorsque je constate les contrats d'asphaltage distribués principalement dans le centre-ville et autres secteurs privilégiés (chanceux!), j'en viens au constat que nous sommes délaissés.

Il faut bien faire bonne figure pour le FestiVoix et les spectacles offerts à l'Amphithéâtre! Mettons toute la gomme sur le paraître étant donné que personne ne passe par le boulevard des Forges, situé plus au nord de la ville.

Je suis à même de constater que l'autoconstruction dans le secteur, avec ses magnifiques maisons récentes qui l'ornent, rapporte à Trois-Rivières des taxes substantielles.

Monsieur le maire, il serait gentil de ne pas nous oublier afin de redonner un peu de lustre à nos piteux boulevards des Forges et Saint-Michel, empruntés quotidiennement par nous, contribuables.

Carolle Langevin

Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer