Pour une vraie flamme sur le flambeau

Pourquoi pas une flamme naturelle à la place Pierre-Boucher?... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Pourquoi pas une flamme naturelle à la place Pierre-Boucher?

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Récemment avait lieu la fête des Mères. C'est toujours un plaisir de se retrouver en famille pour célébrer avec notre maman et en profiter pour avoir des discussions sur différents sujets qui occupent la place de l'actualité.

C'est alors que quelqu'un m'a demandé ce que je pensais des magnifiques tuyaux qui déguisent l'Amphithéâtre de Trois-Rivières. Ma réponse fut très simple: je ne comprends pas qu'on ait pu dépenser au-delà de 80 000 $ si je ne me trompe pas pour cette supposée sculpture et qu'on n'ait pas les moyens d'avoir une flamme naturelle à la place du flambeau au lieu de cette horreur de semblant de flamme.

Notre maire et ses conseillers se vantent que notre ville est en plein essor et on nous propose des quétaineries semblables comme symboles de la ville.

Le flambeau de Trois-Rivières est le point central d'une belle place de détente et on n'est pas capable d'y faire luire une flamme naturelle. Devrait-on demander un commanditaire comme on l'a fait pour l'Amphithéâtre?

Réfléchissez à ça autour de la table de l'hôtel de ville. Je suis Trifluvien mais pour le moment ma fierté en prend un coup.

Luc Meunier

Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer