«Je m'oublie»

L'église de Pierreville est tombée sous le pic... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

L'église de Pierreville est tombée sous le pic des démolisseurs la semaine dernière.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Mon père, vieux Nicolétain, est entré à l'American Optical en 1942. Magnifique usine en déclin de bardeaux blancs avec vaste terrain bien aménagé.

Cinq ans plus tard, il épousait ma mère à l'église de Pierreville. Magnifique bâtiment en briques rouges surplombant la rivière Saint-François.

Les deux édifices, l'usine et l'église, ont été démolis la même semaine dernière. On ne peut rien contre ça.

La modernité est une arme de destruction massive qui fait des ravages partout sur la planète et particulièrement chez nous.

À la vue de tout ce qui disparaît, faudrait juste être conséquent et changer la devise du Québec «Je me souviens»... Allons-y plutôt avec «Je m'oublie».

François Roy

Trois-Rivières

(mais un peu Nicolet et Pierreville)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer