Décision douteuse

Colisée de Trois-Rivières... (Photo: François Gervais - archives)

Agrandir

Colisée de Trois-Rivières

Photo: François Gervais - archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Je regarde le parc de l'Exposition et je me demande s'il sert seulement au Grand Prix de Trois-Rivières.

On a rénové le Stade de baseball qui fonctionne à plein régime, la piscine est à la fine pointe de la technologie, la Bâtisse industrielle tient le coup, maintenant la «vacherie» comme on l'appelle est désuète...

Maintenant venons-en à notre cher Colisée. La Ville de Trois-Rivières, après une saga à savoir où irait le nouveau Colisée, a décidé d'acheter un terrain du Groupe Robin, pour 3 millions de dollars. Incroyable! Encore du tape-à-l'oeil! Il était si simple de jeter à terre l'ancien Colisée; le terrain aurait été gratuit, les infrastructures sont là, le stationnement est là, le Ludoplex est juste devant, les courses de chevaux fonctionnent et deviennent de plus en plus populaires...

On aurait pu défaire le Colisée de façon correcte, pas comme l'église Saint-Philippe qui fut un fiasco. Je me demande s'il y a moyen de gérer cette ville correctement et d'aller voir au fond des choses qui fonctionnent tout croche dans cette ville: les condos qui ne se construisent pas sur Trois-Rivières sur Saint-Laurent, des gens qui demandent de ravoir leur argent car rien n'est prêt, l'île Saint-Quentin qui est au point mort...

Oui je veux du positif et non du blabla. La vérificatrice générale, elle vérifie quoi? Une profonde enquête de l'extérieur est de mise avant que le bateau coule dans notre beau Saint-Laurent.

Lawrence Dufresne

Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer