Le passage de PKP en politique: un échec

Pierre Karl Péladeau... (Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Pierre Karl Péladeau

Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le Nouvelliste

En somme, son passage en politique aura été un échec. Il a levé le poing pour un «pays» lors de la campagne de 2014; ce qui a fait perdre ses élections à Pauline Marois.

Puis, il a «acheté» la chefferie du PQ comme un homme d'affaires peut le faire. Enfin, il n'y a pas eu «d'effet Péladeau» comme on l'aurait souhaité, bien qu'il s'agissait, justement, d'un homme d'affaires prêt à se mouiller!

Comme bien d'autres, il s'en va consacrer, maintenant plus de temps à sa famille, refrain déjà entendu et qui nous force à constater la très difficile conciliation politique-famille.

Réjean Martin

Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer