Les dangers de l'oléoduc

Pour construire l'oléoduc à travers le Québec pour rendre le pétrole à... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Pour construire l'oléoduc à travers le Québec pour rendre le pétrole à Saint-Jean Nouveau-Brunswick, chez Irving, 1 100 000 barils/jour vont traverser plus de 800 affluents du Québec, lesquels se déversent dans le Saint-Laurent.

Si jamais il y avait éclatement de l'oléoduc d'Énergie Est, 12,73 barils/seconde vont s'écouler dans un cours d'eau qui se jette dans le fleuve.

Peut-être que la fuite viendra de la traversée du Saint-Laurent à la hauteur de Saint-Augustin-de-Desmaures. Si c'est l'hiver, la fuite sera plus difficile à identifier, le pétrole circulant sous les glaces.

Prenons seulement l'économie touristique. Croyez-vous que ces immaculés navires de croisières vont remonter le Saint-Laurent jusqu'à Québec, Trois-Rivières et Montréal, pour noircir leur coque?

Au Québec, les élus désirent tellement dire oui, qu'ils risquent de faire du Québec le Gange du Nord, avec un fleuve à cacher et des municipalités qui devront chercher à s'alimenter en eau ailleurs que dans le Saint-Laurent et de ses affluents.

Et si vous croyez que le fédéral, les provinces et les pétrolières vont se concerter pour dédommager l'économie du Québec, souvenez-vous qu'Hydro-Québec n'a obtenu aucune aide lors du verglas de 1998, malgré des réinvestissements de 3 milliards de dollars. Et si ça ne suffit pas, écoutez les réponses du CN pour les réparations du vieux pont de Québec!

Sans oublier que toute augmentation de la valeur du dollar canadien, ce sera un coup de frein au secteur manufacturier du Québec! Prenons des décisions courageuses, la population vous surveille.

André Mainguy

Longueuil

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer