Ces «chialeux» qui nous font du bien!

On évalue à 320 les groupes communautaires de... (Archives)

Agrandir

On évalue à 320 les groupes communautaires de défense collective des droits au Québec (dont plusieurs dans la région) qui travaillent jour après jour à veiller sur la pleine reconnaissance et la pleine application des droits de la personne. Ils agissent comme des chiens de garde des droits sociaux et économiques et font entendre la voix d'une partie de la population plus silencieuse dans le débat public.

Archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Nous traversons une période d'austérité qui met en péril plusieurs acquis pour notre société québécoise habituellement fondée sur les droits humains, l'égalité et la justice sociale.

Les malheureux impacts de l'austérité ont été maintes fois démontrés par plusieurs acteurs comme la Protectrice du citoyen, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, les directeurs de la Santé publique, les organismes communautaires.

Parmi ces derniers, les organismes de défense de droits me paraissent indispensables au bon fonctionnement de notre démocratie.

Leur mise en place résulte de plusieurs années de luttes menées par des acteurs de la société civile et ces organismes ne cessent de contribuer depuis leur création à la vitalité du débat démocratique. Année après année, ils veillent au grain car tous ces droits qui nous sont aujourd'hui reconnus peuvent un jour ou l'autre être remis en question.

On évalue à 320 les groupes communautaires de défense collective des droits au Québec (dont plusieurs dans la région) qui travaillent jour après jour à veiller sur la pleine reconnaissance et la pleine application des droits de la personne. Ils agissent comme des chiens de garde des droits sociaux et économiques et font entendre la voix d'une partie de la population plus silencieuse dans le débat public.

Ces organismes agissent en réalisant des activités d'éducation populaire; en organisant des activités de mobilisation sociale, en effectuant des représentations et en réalisant une analyse politique non partisane des enjeux sociaux. Ici, le mot analyse est important puisque celle-ci requiert du temps, de l'étude et de la recherche.

À l'heure où on demande aux gens de réagir immédiatement, que les impressions prennent toute la place ou les gens s'épanchent dans les réseaux sociaux, nous avons particulièrement besoin de personnes qui interviennent sur le terrain, partagent le fruit de leur analyse.

Ces organismes oeuvrent dans des domaines comme l'aide sociale, les aînés, l'assurance-emploi, la défense de droits des lesbiennes, gais, bisexuels et les transgenres (LGBT), la consommation, l'éducation populaire, l'environnement, les femmes, le logement, les personnes handicapées, le travail, le transport, la santé, les communautés culturelles, les victimes d'actes criminels, les familles, les personnes accidentées du travail ou de la route et le développement communautaire.

Ces organismes et leurs intervenants sont bien positionnés pour nous apporter une critique sociale essentielle à une saine démocratie. Cette dernière ne se résume pas au droit de vote aux quatre ans, bien au contraire, la mobilisation citoyenne doit être tout aussi vigilante entre les élections. Ainsi, connaître et partager l'analyse de ces organismes demeure une nécessité dans un contexte de surabondance d'information et d'austérité.

Je désire terminer en remerciant tous ces groupes et organismes qui m'ont aidée à me former et m'informer et cela depuis longtemps. Ils sont souvent et très injustement critiqués et considérés comme des «chialeux» mais leur présence me rassure!

Non, je n'attends pas un messie qui dirigera un bon parti politique qui sauvera notre société et nos acquis. Je crois plutôt en un pouvoir citoyen, je souhaite que collectivement nous développions notre esprit critique et que nous soyons des acteurs de notre démocratie, et ce, dans tous les paliers gouvernementaux.

Sylvie Poisson

Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer