Le Cégep de Trois-Rivières brille à l'étranger

Le Cégep de Trois-Rivières.... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Le Cégep de Trois-Rivières.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Le Cégep de Trois-Rivières a été honoré pour son internationalisation en 2015 grâce au dynamisme et le travail d'équipe de son Service de coopération et du développement international à la tête duquel se trouve M. Philippe Mpeck, coordonnateur et Canadien d'origine camerounaise vivant au Québec depuis 1982 qui a su appliquer sa théorie des 3P pour donner une visibilité à son établissement d'enseignement au Canada et à travers le monde.

La qualité de la formation des programmes d'enseignement, le souci de son corps professoral et administratif ont permis à cet établissement d'enseignement supérieur de vendre son expertise à travers le monde.

C'est ainsi que sous l'impulsion de M. Mpeck dont le credo peut se résumer par ce qu'il appelle la loi ou la théorie des 3P à savoir la Patience, la Persévérance et la Présence, ce dernier a tracé les sillons à la transpiration de ses efforts au quotidien pour hisser le Cégep de Trois-Rivières parmi les meilleurs établissements d'enseignement supérieur de niveau collégial au Québec et dans le reste du Canada.

C'est ainsi qu'en matière de coopération et de développement international, le Cégep de Trois-Rivières multiplie des projets à l'international dans plusieurs continents notamment dans des pays comme la Côte d'Ivoire, le Sénégal, la Bolivie, le Pérou, le Brésil, etc.

Le transfert de savoir-faire ou de technologie dans les programmes d'enseignement professionnel est l'épine dorsale ou un maillon essentiel qui entre dans le dispositif de l'internationalisation du Cégep de Trois-Rivières dans son plan stratégique 2011-2016.

La reconnaissance du travail acharné, multidimensionnel et multifrontal de M. Mpeck est la preuve que lorsqu'on veut, on peut.

Autrement dit, «je voudrais» n'a jamais rien fait. «J'essaierai» a fait de grandes choses. «Je veux» a fait des miracles. Ce succès ne serait certainement pas celui qu'on sait sans l'apport remarquable de sa collaboratrice Mme Joyce Gaulin, la secrétaire administrative de son service.

Le tandem Philippe Mpeck-Joyce Gaulin permet au coordonnateur de ce service de poursuivre sereinement avec efficacité son travail herculéen même lorsqu'il se trouve comme d'habitude à l'autre bout du monde.

On ne saurait oublier l'appui majeur du directeur des études Denis Rousseau et le soutien multiforme de M. Raymond-Robert Tremblay, le directeur général du Cégep de Trois-Rivières.

Au cours de l'année 2015, le Cégep de Trois-Rivières a reçu deux prestigieux prix.

Tout d'abord, en fin mai 2015 à Winnipeg dans la capitale de la province anglophone du Manitoba, en marge de la clôture de l'édition 2015 du congrès annuel du CiCan qui signifie Collèges et Instituts Canada, le Cégep de Trois-Rivières a obtenu le Prix argent d'excellence en internationalisation.

Ensuite, le 18 septembre 2015 à Montréal, pendant la soirée de gala de la clôture du Forum Africa qui se tient tous les deux ans organisé par Afrique Expansion, une firme-conseil spécialisée en communication et création de partenariats entre les entreprises nord-américaines et africaines, le Cégep de Trois-Rivières s'est distingué par un Prix d'excellence pour ses activités dans le domaine de la coopération et le développement international en Afrique.

Comme vous pouvez le constater aisément, le Cégep de Trois-Rivières est en pole position en matière de qualité d'enseignement et d'internationalisation. M. Mpeck a su impulser une nouvelle dynamique à son service ainsi qu'une réputation qui dépasse désormais les frontières du Canada.

Ferdinand Mayega,

ex-Trifluvien

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer