Priorité aux piétons!

En Tunisie, on ne lésine pas avec la...

Agrandir

En Tunisie, on ne lésine pas avec la loi et les automobilistes sont d'un respect sans égal envers leurs piétons.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

J'ai apprécié les propos de M. Carl Déry dans une lettre parue dans Le Nouvelliste du lundi 4 avril.

Celui-ci nous exprime sa désolation face au peu de respect que l'automobiliste trifluvien a envers le piéton. Ne faudrait-il pas que la Ville de Trois-Rivières, qui se veut une ville accueillante, commence à éduquer (voire sévir) envers les automobilistes qui ne respectent pas la loi?

Les passages pour piétons sont délimités par des bandes jaunes et sont indiqués par un panneau nous montrant un piéton. À cet endroit, le marcheur a priorité absolue sur l'automobiliste et le cycliste.

Le Code de sécurité routière prévoit une amende de 100 $ à 200 $ et une perte de trois points d'inaptitude au dossier du conducteur fautif. Mais connaissez-vous beaucoup de gens qui ont reçu une telle contravention? Il semblerait qu'à Trois-Rivières on ose facilement sanctionner les piétons qui ne respectent pas les lois, mais très peu les automobilistes.

Pourtant, comme le mentionne M. Déry dans la page d'opinions, beaucoup de villes du Québec, du Canada et des États-Unis sont extrêmement respectueuses des gens qui s'adonnent à la marche. Je crois que l'éducation aux bonnes manières commence par le respect et l'application des lois existantes.

Si dans certaines villes le piéton est roi, ce n'est pas par magie; se pourrait-il que dans ces municipalités on se soit engagé à faire respecter la courtoisie par des actions qui ont des dents?

Lors d'un récent voyage en Tunisie, j'ai rapporté une photo qui fait réfléchir. Là-bas, on ne lésine pas avec la loi et les automobilistes sont d'un respect sans égal envers les piétons. Pourquoi ne pas s'inspirer de ce qui se fait ailleurs?

M. Déry, nous sommes au moins deux à arpenter les rues de la ville, sans doute pour le bien de notre corps et de notre esprit; mais attention à ses conducteurs pressés, irrespectueux et forts de leur armure métallique si vous tenez à la vie.

Denis Desfossés

Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer