Beaucoup de questions au ministre Barrette

Gaétan Barrette... (PHOTO JACQUES BOISSINOT, LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Gaétan Barrette

PHOTO JACQUES BOISSINOT, LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Lettre au ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette.

Monsieur le ministre,

Les objectifs de la loi 10 rattachés au système de santé québécois ne sont-ils pas de favoriser et simplifier l'accès aux services pour la population et contribuer à l'amélioration de la qualité et de la sécurité des soins?

En tant qu'usager des services de santé, je peux témoigner aujourd'hui de la non-réalisation de vos objectifs à date en ce qui concerne les services à l'urgence de l'hôpital.

Avec plus de 30 années d'expérience comme infirmière et en tant que retraitée du domaine de la santé, je fais hélas le constat de la dégradation des services.

À la suite d'une longue nuit d'attente de douze heures à l'urgence en état de tachycardie et avec tous les symptômes d'une pneumonie, épuisée, résignée à m'allonger sur les chaises dures, en position inconfortable et dégradante pour une aînée de mon âge, je me suis sentie dans un monde sous-développé, alors que je suis au Québec dans un pays riche et reconnu pour son super système de santé.

Pourquoi lorsqu'on nous informe à l'enregistrement qu'il y a 10 à 12 heures d'attente, ne permet-on pas de quitter quelque temps et de nous indiquer une heure de retour, au lieu de nous menacer de fermer notre dossier si on ne peut pas attendre tout ce temps?

Pourquoi n'y a-t-il qu'un médecin de garde de nuit à l'urgence du CIUSSS à Trois-Rivières, dont les soins ont été impeccables, ce n'est pas la compétence dont je parle, mais bien de l'accès dans un délai raisonnable. Pourquoi devons-nous tolérer un tel manque d'humanisme de votre part?

Permettez-moi de vous suggérer d'aller vous asseoir durant 10 à 12 heures, masque au visage pour la toux, sur une chaise rigide dans une salle d'attente à regarder les gens souffrir.

Alors oserez-vous encore venir nous parler de contribuer à l'amélioration de la qualité et de la sécurité des services de santé et des bénéfices de votre réforme?

Peut-on aussi se questionner sur les super investissements alloués aux nouveaux arrivants immigrants pour leur assurer tous les services médicaux possibles alors qu'il y a tant de Québécois en manque de médecin et de soins?

Qu'avez-vous à répondre monsieur Barrette à toutes mes questions?

Ghislaine Noël

Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer