Opportunisme ou gestion responsable?

En mai 2014, le Groupe Robin avait présenté...

Agrandir

En mai 2014, le Groupe Robin avait présenté un projet de colisée annexé à un centre de foires et de congrès. L'idée de faire d'un amphithéâtre sportif l'élément principal du District 55 semble prendre du galon, le maire Yves Lévesque ayant fait son nid pour que le nouveau colisée soit construit à cet endroit.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) En réaction à l'éditorial de Stéphan Frappier

J'ai parcouru avec intérêt les articles parus dans Le Nouvelliste de samedi dernier concernant le plan «D» de l'implantation du futur colisée. Rien dans ce que j'ai lu me permet de qualifier l'attitude de la Commission scolaire de «désolant opportunisme». À tel point que je m'interroge si vous n'êtes pas devenus, comme Cogeco radio 106,9 et CHEM télé, un organe de diffusion pour le maire. L'information livrée est, selon moi, incomplète.

En tant que contribuable, je n'ai vu aucune économie dans ces projets. Je devrai payer le colisée, le stationnement Saint-Philippe, le parc école et le terrain de soccer à même mes taxes ou mes impôts. La Commission scolaire face aux coupures gouvernementales, avec en main une entente concernant le CSAD mal ficelée, doit gérer avec prudence et éviter les frais récurrents afin d'assurer des budgets équilibrés dans le futur.

La proposition du maire permet d'améliorer la qualité des équipements offerts aux élèves mais il faut trouver le million manquant pour financer le coût du terrain synthétique et assurer son entretien annuel. Où est l'économie de cet investissement pour moi ou la Commission scolaire? Fait-il partie de ses priorités?

Par contre, la Ville de son coté pourra disposer d'un terrain de soccer supplémentaire, sans obligation de l'entretenir, elle règle le problème du terrain vacant Saint-Philippe qui déguise le quartier et amorce la construction du colisée à temps pour la prochaine élection. Le pouvoir de taxation de la Commission scolaire est limité mais pas celui de la Ville qui elle ne se gène pas pour l'utiliser.

Jean-Yves Martin

Trois-Rivières

Partager

À lire aussi

  • <em>Une bombe!</em>

    Opinions

    Une bombe!

    C'est presque trop gros pour être vrai! La poursuite de 5,6 millions $ déposée lundi par la Commission scolaire du Chemin-du-Roy contre d'anciens... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer