L'île Saint-Quentin aussi a besoin d'attention

L'île Saint-Quentin... (Photo: Sylvain Mayer)

Agrandir

L'île Saint-Quentin

Photo: Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

En réaction à la lettre de Guy Godin intitulée «Le centre-ville en ébulition? Vraiment?», parue dans notre édition du mardi 22 mars.

Je suis entièrement d'accord avec l'opinion de M. Guy Godin parue dans Le Nouvelliste du 22 mars et je voulais le féliciter pour la pertinence et la justesse de ses propos.

J'aimerais ajouter qu'en plus du centre-ville, qu'il y a un grand laisser-aller du côté de l'île Saint-Quentin.

Le maire Lévesque ne semble pas gêné du terrain mal entretenu, de la minuscule plage, des toilettes qui datent, etc. C'est désolant pour les familles qui aimaient bien cet endroit il y a déjà plusieurs années.

Rien n'a été investi ou presque pour ce lieu familial, on garde tout pour l'amphithéâtre de l'autre côté du Saint-Maurice. C'est choquant et frustrant de constater chaque année, la détérioration de plus en plus grande des lieux. Ça ne semble pas embarrasser la Ville et ses représentants.

On prive sans gêne et sans remords des familles, des contribuables trifluviens qui mériteraient qu'on se préoccupe de ce lieu unique. Non, pour M. Lévesque, ça ne fait pas glamour et ça n'épate pas la galerie...

Dommage qu'il en soit ainsi. Alors si vous avez de l'argent, procurez-vous des billets pour le spectacle de Charlebois et gelez toute la soirée, si vous n'avez pas apporté votre grosse couette. Mais soyez rassurés, si vous oubliez, on vous en vendra une avec plaisir.

Carole Morin

Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer