Le printemps réchauffe le bénévolat

Vous savez quoi? S'il n'y avait pas de... (123RF)

Agrandir

Vous savez quoi? S'il n'y avait pas de printemps, y aurait peut-être pas d'espérance!

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Vous savez quoi? S'il n'y avait pas de printemps, y aurait peut-être pas d'espérance!

Le froid, le vent, les tempêtes mettent la Terre en attente, donnent aux humains le temps de voir venir des temps nouveaux. Une promesse de semence, un projet de culture, un élan d'énergie et ça, peu importe le domaine où l'on oeuvre.

Quel plaisir de voir les premiers bourgeons renaître, les premières fleurs chanter dans les plates-bandes, les premiers chants d'oiseaux, la première excursion de pêche, d'imaginer les nouvelles récoltes, etc. Mais quel lien faire avec notre monde, le bénévolat?

Le printemps, c'est pour le Centre d'action bénévole, l'occasion de célébrer l'action dans le monde du bénévolat avec un Souper reconnaissance organisé par le CAB.

Dire merci et honorer ceux qui ont porté la flamme depuis des années, autour d'une fête qui rassemble plus de 400 bénévoles au travers d'une centaine d'associations, faire la lumière sur ces personnes engagées qui rendent le quotidien meilleur pour plusieurs bénéficiaires.

Le printemps c'est également l'occasion de célébrer la Semaine de l'action bénévole à travers le Québec.

«Le bénévolat, un geste gratuit, un impact collectif.» Annoncer de nouveaux projets, présenter de nouvelles structures, reconnaître l'engagement de nouvelles figures, trouver de nouveaux partenaires dans le milieu pour aller toujours un peu plus loin dans le développement de la conscience sociale pour aider intelligemment les plus démunis, etc.

Ainsi semer l'espérance de jumelage entre deux perles: un(e) bénéficiaire et un(e) bénévole. Le nouveau printemps 2016, fraîcheur nouvelle de ce nouveau cycle, c'est l'ouverture à l'accueil de nouveaux arrivants qui cherchent un monde meilleur du côté ouest. C'est de lire dans les yeux des autres une nouvelle espérance de changement, d'amélioration, de collaboration.

Le printemps c'est donc la relance, la réorientation pour une nouvelle année qui s'inscrit dans le cycle des jours, des saisons, des années, de la vie.

Merci chers bénévoles de faire place au printemps dans votre vie et dans votre engagement. Avec le printemps, votre coeur se réchauffe, vous avez plus d'énergie. Regardez autour, sondez les ressources du CAB et foncez vers de nouveaux horizons qui feront, j'en suis sûr, votre bonheur et le bonheur de la personne que vous ne connaissez même pas à l'heure actuelle.

Il y a plein de comités ou programmes qui n'attendent que votre plongeon. La vie est belle, faites-lui confiance. Bon printemps! Belles promesses! Beaux partages! J'ai hâte à la récolte!

André-Jean Bordeleau, pour le Reflet

Shawinigan

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer