Tout le monde en parle: le tribunal populaire

Diane Lamarre, porte-parole du PQ en matière de... (Karine Dufour)

Agrandir

Diane Lamarre, porte-parole du PQ en matière de Santé, et le ministre Gaétan Barette ont participé à Tout le monde en parle, dimanche soir.

Karine Dufour

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

On peut dire de Guy A. Lepage, animateur de Tout le monde en parle, qu'il est incorrigible. Son humour caustique et sa hargne sont revenus à la surface dimanche dernier. Il s'était pourtant calmé pendant un certain temps, mais «chassez le naturel et il revient au galop».

Devant les invités vedettes de la soirée, soit le ministre de la santé Gaétan Barrette et la critique péquiste en santé, Diane Lamarre, il s'en est donné à coeur joie contre le Dr Barrette.

Mon intention n'est pas de défendre le ministre; il a ses torts et ses raisons, tout comme madame Lamarre. La personnalité du ministre ne plaît pas à tous, mais de là à l'empêcher d'aller au bout de ses phrases est très impoli et démontre un fanatisme politique qui est partagé par le fou du roi, Dany Turcotte.

Celui-ci est pourtant supposé nous faire rire et non semer la violence verbale comme il le fait toujours avec le ton élevé de sa voix et son agressivité afin de soulever la foule qui est sur place.

Les deux animateurs s'en prennent toujours aux représentants libéraux, qu'ils soient fédéraux ou provinciaux. On connaît déjà leurs couleurs politiques et on peut soupçonner que le panel est toujours sélectionné de sorte qu'on puisse faire la vie dure unanimement aux invités qui ne sont pas de leur allégeance politique.

On sait maintenant où logent les René Simard, Pénélope McQuade, Janette Bertrand ou Stéphane Bellavance. Il ne faudra pas compter sur moi pour me procurer les livres de mesdames McQuade et Bertrand, de véritables enragées.

On aurait pu se passer des applaudissements nourris de René Simard contre le Dr Barrette; il y a des libéraux parmi ses fans, une petite gêne pour son vaste public aurait été de rigueur.

Quant au Dr Barrette, il a fait preuve de courage pour accepter l'invitation de la part de Guy A. Lepage. Certaines personnes refusent une telle invitation et on peut les comprendre. Tout ce qu'on peut dire d'eux c'est qu'ils sont absents pour se défendre.

On avait l'impression qu'on était dans une cour de justice et qu'il y avait deux juges et un jury qui avait été gonflé à bloc et que le condamné avait été jugé d'avance avec peu de chances de s'expliquer.

Évidemment, il y a toujours la possibilité à chacun de pouvoir changer de poste et faire baisser la cote d'écoute ou y demeurer si on préfère des éternelles controverses et du sensastionnalisme.

Le ministre Barrette a été assailli de toutes parts en même temps, on lui a laissé peu de chances. Il aurait fallu inviter Dr Barrette et Mme Lamarre séparément afin qu'ils puissent laver leur linge sale en famille.

Et dire que tous ces fanatiques sont payés par Radio-Canada...

Jocelyne Bruneau

Trois-Rivieres

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer