Il y a les féministes, il y a les autres

Geneviève St-Germain et Sophie Durocher... (Photo Karine Dufour)

Agrandir

Geneviève St-Germain et Sophie Durocher

Photo Karine Dufour

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Au cours des deux dernières semaines, on a vu défiler les plus féministes parmi les féministes: Aurélie Lanctôt, Lise Payette, Janette Bertrand, Geneviève St-Germain...

Aujourd'hui, à écouter ces femmes, on dirait qu'il y a les «féministes» et il y a «les autres». Il n'y a qu'un pas à franchir entre le «pense comme ton mari» à «pense comme la Fédération des femmes».

Une marche organisée par le collectif des femmes a réuni 200 personnes à Québec. Or, l'entrée a été bloquée aux hommes pour le repas. La raison invoquée est que les femmes avaient besoin de se parler entre elles. Imaginez si c'était les hommes qui avaient tenu ce langage. Oh! quel scandale!

Martine Desjardins, lors d'une entrevue radiophonique, a dénoncé l'absence du gouvernement libéral pendant que les François Legault et Pierre-Karl Péladeau étaient présents. Au fait saviez-vous combien il y a de femmes sur le conseil de Québecor? Deux femmes sur neuf personnes.

Et quand est-ce que vous avez vu les féministes se lever et dénoncer le traitement réservé aux femmes violées, martyrisées en Irak ou en Iran? Ou bien manifester devant les mosquées? Ou encore, plus près de nous, dénoncer les jeunes filles sous l'emprise de la prostitution juvénile?

Être féministe ne met pas à l'abri de l'intolérance et du mépris: c'est ce qu'on a vu à Tout le monde en parle alors que Geneviève St-Germain et Sophie Durocher étaient invitées à échanger sur le féminisme et comment Mme Durocher s'est fait ramasser.

La majorité des femmes du Québec ne sont pas comme ça et ne braillent pas sur la place publique. Céline Dion, voilà une femme, une féministe qui a réussi. Céline Dion a commencé à gagner sa vie à l'âge de 14 ans. Femme forte, Céline a salué fortement son mari René Angélil à la suite de son décès. Il y en a beaucoup d'autres qui ont partagé leur vie avec des conjoints (hommes), toutes autant valorisées les unes que les autres, femmes au foyer ou femmes au travail. Et je mets en tête de liste nos mères respectives.

Denise Lamothe

André Gendron

Shawinigan

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer