Température ressentie...

De la même façon que deux individus répondront... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

De la même façon que deux individus répondront différemment à la même douleur, ils réagiront plus ou moins intensément au froid et à la chaleur.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Je trouve de plus en plus insupportables ces présentateurs ou présentatrices météo qui, au lieu de se contenter de nous prédire le nombre de degrés Celsius qu'il fera, nous annoncent plutôt la température que l'on «ressentira».

Évidemment, l'effet dramatique sera beaucoup plus intense si on nous menace d'un -50 «ressenti» qu'un -20 «mesurable», et nos savants augures ne manqueront pas d'en profiter pour nous materner de leurs habituels conseils.

Cependant, alors que le thermomètre nous indique une valeur objective, valable pour tous, la température dite «ressentie» n'a rien de scientifique et n'est rien de plus qu'une notion subjective.

De la même façon que deux individus répondront différemment à la même douleur, ils réagiront plus ou moins intensément au froid et à la chaleur.

Les gens âgés sont la plupart du temps beaucoup plus frileux que la moyenne et il n'est pas rare de voir de vénérables vieillards se promener en juillet vêtus de chauds manteaux de laine.

À l'opposé, j'ai un ami qui est tout à fait à l'aise dans sa chemise à manches courtes à -10 degrés Celsius, et alors que nos météorologues annoncent un -25 «ressenti», il «ressent», lui, un confortable 15.

Pierre Trudel

Secteur Lac-à-la-Tortue

Shawinigan

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer