Anticosti, une «île relativement petite»?

L'île d'Anticosti... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

L'île d'Anticosti

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Pressé de questions par l'opposition officielle, le premier ministre, Philippe Couillard, a déclaré et je cite in extenso: «Il ne s'agit pas d'être diplômé en physique nucléaire pour savoir que la fracturation hydraulique sur une île, une île de relative petite taille, ça pose un problème fondamental».

Cette intervention s'est produite jeudi dernier lors de la période de question à l'Assemblée nationale du Québec.

Pour avoir jadis survolé l'île d'Anticosti à basse altitude, j'en avais retenu qu'elle est une île immense. La déclaration du premier ministre a défié ma mémoire et mon souvenir de cet endroit.

J'ai donc fait une petite recherche en comparant la superficie d'Anticosti avec trois autres îles bien connues soit, l'île de Montréal, l'île du Prince-Édouard et l'île d'Orléans. Le résultat contredit l'assertion du premier ministre et ce, sans aucun appel possible.

L'île d'Orléans a une superficie de 268,5 km2; l'île de Montréal s'étend sur 499,2 km2; l'île du Prince-Édouard couvre 5660 km2. Quant à la superficie de l'île d'Anticosti, elle est de 7923 km2.

Pour reprendre l'allégorie de M. Couillard, le résultat démontre qu'il n'est pas nécessaire de posséder «un diplôme en physique nucléaire» pour savoir qu'Anticosti n'est pas «une île de relative petite taille».

Bien au contraire, l'île de Montréal, qui abrite une population de près de 2 millions de citoyens, est près de 16 fois plus petite et Anticosti est 1,4 fois plus grande que l'Île-du-Prince-Édouard, une province du Canada.

En plus d'être quelque peu arrogant, quel objectif poursuit le premier ministre du Québec avec sa déclaration tout à fait farfelue?

Voulait-il démontrer son manque de connaissance élémentaire de la géographie du Québec ou induire la population en erreur? Quelle que soit sa motivation, sa déclaration ne l'honore pas et il devrait s'en excuser auprès des électeurs et électrices du Québec.

Pierre Clouâtre

Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer