Ensemble, relevons le défi!

Le nouveau recteur Daniel McMahon s'est adressé à...

Agrandir

Le nouveau recteur Daniel McMahon s'est adressé à la communauté universitaire la semaine dernière.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Le Nouvelliste reproduit ici l'essentiel de l'allocution prononcée le 11 février dernier par le nouveau recteur de l'UQTR, Daniel McMahon, devant les membres de la communauté universitaire trifluvienne.

Daniel McMahon... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste) - image 1.0

Agrandir

Daniel McMahon

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Chers collègues et amis,

Merci d'avoir accepté mon invitation pour la rencontre de ce matin. J'attendais ce moment avec impatience depuis ce jour de septembre où je me suis porté candidat au poste de recteur de mon alma mater, l'Université du Québec à Trois-Rivières. Je retrouve ici de vieilles connaissances et j'ai déjà rencontré de nombreux membres des personnels enseignant, administratif et de soutien depuis mon arrivée.

Je suis très sensible à l'accueil chaleureux que l'on me fait. D'entrée de jeu, je tiens à remercier la communauté universitaire de la confiance qu'elle m'a témoignée, et ce, depuis le lancement du processus d'évaluation des candidatures. Je m'efforcerai d'en être digne.

Je veux également remercier mon ami André G. Roy pour le travail accompli pendant son mandat de recteur par intérim, une tâche ingrate s'il en est une.

J'entreprends ces cinq années avec motivation, enthousiasme et détermination, mais également avec lucidité. L'UQTR est une formidable organisation. Elle a connu une croissance remarquable au fil des ans, et dispose de nombreux atouts pour poursuivre son développement. Grâce à ses bâtisseurs, à tous les membres de la communauté universitaire et au rayonnement de ses diplômés, sa valeur est reconnue non seulement au Québec et au Canada mais aussi au plan international: notamment par ses programmes d'enseignement et de formation exclusifs ou distinctifs, ses domaines de recherche originaux et le grand soin qu'elle apporte au soutien à la réussite de ses étudiants. Elle était déjà présente dans neuf centres universitaires et vient d'entrer dans une nouvelle ère en inaugurant son campus à Drummondville.

Mais, rassurez-vous, je ne porte pas de lunettes roses. J'ai accepté de relever le défi du développement et de la gestion et de l'UQTR à un moment difficile - il est d'ores et déjà assuré que nous terminerons l'année avec un important déficit, lequel exige l'adoption d'un plan de redressement. Le mot défi n'est donc pas trop fort.

Cependant, la situation actuelle ne doit pas avoir pour effet de nous décourager, d'inhiber notre action, mais au contraire d'affermir notre volonté et notre détermination. Elle nous oblige à trouver, tous ensemble, des solutions imaginatives, résolues et durables, qui ne compromettront pas l'avenir de notre institution.

Des démarches ont déjà été entreprises en ce sens, des discussions ont été entamées avec les différents syndicats. Elles vont évidemment se poursuivre intensément au cours des prochaines semaines et j'ai toute confiance que le résultat en sera positif. De toute façon, nous n'avons pas le choix et je sais que tout le monde ici en est parfaitement conscient.

En effet, quelle que soit la situation budgétaire, l'Université doit maintenir l'excellence de la formation de ses étudiants, innover en recherche et être un acteur incontournable auprès des communautés qu'elle dessert, ici et ailleurs.

Des actions audacieuses, mais réfléchies, seront menées qui nous permettront de poursuivre notre développement. Elles le seront avec la participation de l'ensemble de la communauté universitaire, ralliée autour d'un plan bien établi, d'une stratégie mûrement réfléchie. Or, nous disposons déjà de l'outil de base de cette action.

Le Plan stratégique 2015-2020 est le fruit d'une réflexion collective et d'un long travail d'élaboration. Il guidera nos pas au-delà du cinquantenaire de notre établissement.

Notre université se définit à juste titre comme un établissement à la fois ancré dans son milieu et branché sur le monde. Au terme de cette période quinquennale, nous serons davantage reconnus comme lieu de développement intellectuel stimulant et intègre et comme une université en santé dans tous les aspects de sa mission.

Nous y arriverons en développant de nouveaux créneaux d'excellence en enseignement et en recherche, en faisant appel à l'interdisciplinarité, au travail en réseau et à la valorisation des connaissances. Nous nous donnerons une université encore davantage engagée dans la communauté et forte de sa pertinence sociale.

Je fais miens les grands enjeux qui ont été identifiés dans le Plan stratégique et m'assurerai de leur accorder toute l'importance requise, qu'il soit question de leadership et de positionnement, d'études et de formation, de recherche et de création, de saine gestion et de gouvernance, sans oublier la mobilisation des membres de la communauté universitaire, élément indispensable à la réussite de toutes nos ambitions.

La suite nous appartient. Donc, plutôt que d'attendre le salut de l'extérieur, nous devons nous atteler résolument à la tâche en formant une équipe encore davantage unie et soudée, en faisant appel à notre audace et en donnant corps à nos idées.

Comme vous vous en doutez, j'ai déjà commencé à faire le tour des dossiers. Il y a des priorités plus urgentes que d'autres et je peux vous assurer qu'avec l'équipe de direction et l'ensemble des cadres, nous allons y consacrer tous les efforts nécessaires. J'ai à coeur que nous poursuivions notre travail avec confiance et enthousiasme.

En terminant, je sais parfaitement, pour avoir été des vôtres pendant 25 ans, et par les nombreux courriels et messages d'encouragement reçus, à quel point vous avez, comme moi, l'UQTR tatouée sur le coeur, combien, toutes et tous, vous vous dévouez à son développement, à la cause de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Je sais que vous êtes des gens attentionnés et je veux vous dire à quel point je suis fier d'occuper le poste de recteur de l'Université du Québec à Trois-Rivières. J'ai l'intime conviction que vous partagez cette fierté, qui constitue notre principal atout.

Vous êtes au coeur de la vie de l'Université, c'est vous qui l'animez. Ensemble, allons accomplir de grandes choses. Je vous en remercie à l'avance.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer