Hommage à Raymond Dion

Raymond Dion... (Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

Raymond Dion

Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

L'auteur, Jean-Guy Paré, est un ancien maire de Saint-Pierre-les-Becquets. Il rend ici hommage à son prédécesseur, Raymond Dion, décédé le 30 janvier dernier.

Raymond Dion fut un Patriote, selon le Petit Robert: personne qui aime sa patrie (son milieu) et qui la sert avec dévouement.Engagé en Culture, comme maire, il arracha littéralement l'organisme régional Culture Centre du Québec pour l'amener à Saint-Pierre-les-Becquets, un exploit de conviction auprès de décideurs régionaux.

Ensuite, il se mit résolument à l'oeuvre pour la construction d'une nouvelle bibliothèque municipale chez nous. La ministre de la Culture, Diane Lemieux, est venue inaugurer notre superbe bibliothèque locale: la fierté des ses bénévoles, l'émancipation de sa jeunesse et la source de sa population.

Il a écrit quelques pièces de théâtre, quelques adaptations pour certaines autres, qui furent jouées, la plupart du temps en salle comble dans notre municipalité. Toujours, c'était une commande de sa metteure en scène, sa complice Édith Durand. Raymond a ainsi animé son milieu pendant plusieurs années.

De plus il fut l'auteur de plusieurs demandes, au niveau culturel et social, auprès de son organisme phare: la Société Saint-Jean-Baptiste. Il multiplia les engagements à plusieurs niveaux au sein de cet organisme. D'ailleurs, il était président de la Fondation Raymond-Beaudet.

Engagé comme premier citoyen dans le développement de sa municipalité, il a été le premier maire à mettre en place un comité aviseur pour le développement local. Il mettait en lumière la «vision d'avenir» moteur de notre municipalité: parc municipal près de notre école primaire, la bibliothèque, la piste cyclable, la résidence des Jardins Les Becquets, le gymnase intergénérationnel et bien d'autres...

Raymond Dion était un homme à l'écoute des gens, de leurs besoins. Attentif, enjoué, parfois taquin, moqueur, quelquefois pessimiste mais jamais négatif. S'il a réussi à tant faire pour son milieu de vie, c'est qu'il était solidement soutenu par sa conjointe, Marthe, dans ses rêves et ses idéaux. Merci de nous l'avoir si généreusement partagé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer