Être maîtres chez nous

Rona a reçu une offre d'achat de 3,5... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Rona a reçu une offre d'achat de 3,5 milliards de Lowe's. Pierre Karl Péladeau nous a informés que la Caisse de dépôt et de placement du Québec possédait 17 % des actions et peut bloquer la transaction.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Pas facile d'être maîtres chez nous dans un marché mondial où les géants de la finance dominent les échanges, les achats des petits, la fusion entre eux pour diminuer la concurrence...

Le seul pouvoir que nous possédons est de faire des lois pour les limiter dans leur désir de posséder le monde. Nous avons vécu une fusion entre Alcan et Rio Tinto, des géants de l'aluminium, pour devenir plus puissant et nous n'avons point bloqué la transaction; nous avons laissé des actionnaires décider de la transaction et le gouvernement n'a pas nationalisé les barrages électriques que nous avions oublié de nationaliser dans le passé. Rona a reçu une offre d'achat de 3,5 milliards de Lowe's. Pierre Karl Péladeau nous a informés que la Caisse de dépôt et de placement du Québec possédait 17 % des actions et peut bloquer la transaction.

Le gouvernement québécois ne serait pas le premier à bloquer une transaction. Le premier ministre de la Saskatchewan a bloqué une transaction qu'une compagnie américaine désirait acheter une usine de potasse et la transaction fut bloquée.

En Ontario, le gouvernement fédéral et celui de l'Ontario n'ont pas bloqué l'achat de Heinz par Warren Buffett, patron de Berkshire Hattaway, et celui-ci a finalement décidé de fermer la deuxième plus grande usine de ketchup dans le monde pour la déménager au Mexique. Résultat: 740 travailleurs ont perdu leur emploi et plusieurs cultivateurs fournisseurs de tomates perdaient leur principal client.

Les gouvernements provinciaux et le gouvernement fédéral doivent avoir dans leur personnel des spécialistes pour détecter ce qui circule dans le monde des affaires et des multinationales. Les riches qui possèdent tout pensent seulement à augmenter leur fortune et à faire des transactions sous la loi du silence. Si la transaction a lieu, je vois la disparition des petites surfaces et des pertes d'emplois.

Guy St-Pierre

Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer