Des propos étonnants de l'ex-président du CA de l'UQTR

L'Université du Québec à Trois-Rivières... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

L'Université du Québec à Trois-Rivières

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

En 2014, dans le contexte nébuleux qui régnait sur le campus de l'UQTR j'avais soulevé dans ces pages, les questions suivantes. Qui prend les décisions à l'UQTR? Quel est le rôle du conseil d'administration? Est-il consultatif ou décisionnel? Qui est imputable à qui? Et une foule d'autres questions de même ordre.

C'est donc avec étonnement que j'ai entendu récemment l'ancien président du CA de l'UQTR, lors d'entrevues données à Radio-Canada (le Téléjournal Mauricie) et à la radio (106,9 FM), dans lesquelles il affirme quitter le conseil d'administration de l'UQTR avec le satisfaction du devoir accompli.

Ce dernier ajoute même le 27 janvier à l'émission Que la Mauricie se lève du 106,9 FM dans une entrevue disponible sur le site de cette station, que l'ex-rectrice Nadia Ghazzali était selon lui, «une personne bien intentionnée» et que «le nouveau campus de Drummondville est un projet qui fut décrié par la vérificatrice générale et dont il faut être fier».

En tant que contribuable intéressé par la gestion et l'actualité, j'aimerais rappeler à M. Tousignant que l'ex-ministre de l'Éducation François Blais a demandé la démission à Nadia Ghazzali à la suite du rapport de la vérificatrice générale du Québec que le ministre a qualifié d'accablant. De plus, lors de la sortie de ce rapport, M. Tousignant a dû démissionner à titre de président, et ce, pour le non-respect du règlement de l'éthique des administrateurs publiques.

Monsieur Tousignant a le droit à son opinion et de donner toutes les entrevues qu'il veut mais ses propos sont surprenants.

Pour ma part, il m'apparaît qu'on peut aussi décrire les dernières années de l'UQTR en citant le réputé chroniqueur du journal Les affaires, Jean-Paul Gagné qui, en juin 2015 dans un texte intitulé: UQTR: gouvernance étriquée + gestion rocambolesque = fiasco», affirmait: «Autre indication de cette gouvernance étriquée, le CA s'est souvent satisfait de documents incomplets. Il est composé majoritairement de membres provenant de l'UQTR, ce qui semble la règle dans la plupart des universités. Quant au président du CA, Yves Tousignant, il prétend qu'il n'a pas à respecter le Règlement sur l'éthique et la déontologie des administrateurs publics. Pas étonnant qu'il ait soutenu les bévues administratives et les manquements à la saine gouvernance de sa rectrice. Plusieurs intervenants sont à blâmer pour les déboires de l'UQTR: la rectrice elle-même, son président du conseil, qui s'est écrasé devant elle, la composition déficiente du CA, le gouvernement du Québec (choix de la rectrice, suivi déficient) et l'UQ (contrôle insuffisant). Il aura fallu une enquête du Vérificateur général pour confirmer les allégations de mauvaise gestion et obtenir les démissions de la rectrice et du président du conseil le 27 mai.»

Ainsi, il est renversant d'entendre son ancien président de CA s'exprimer publiquement pour étaler sa fierté et son sentiment du devoir accompli.

Ce qui me rassure c'est qu'à l'UQTR, il se fait surtout de bonnes choses et qu'il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain. Je ne doute pas qu'il y a à l'UQTR une foule de gens compétents et dévoués qui ont à coeur la bonne réussite des étudiants et le bon fonctionnement de l'université.

La bonne nouvelle est que lorsqu'il y a départ d'administrateurs du CA blâmés sérieusement par la VGQ pour mauvaise gouvernance, il y a forcément de nouveaux arrivants.

De plus, un nouveau recteur réputé très compétent a été nommé et il mérite d'être soutenu par des administrateurs, qui devront être aussi compétents que ce dernier, ou à tout le moins compétents dans la gestion d'une boîte de la taille d'une université. Et qui devront aussi veiller à ce que les dollars publics seront judicieusement dépensés.

Jacques Aubry

Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer