Gardons nos jeunes travailleurs à Shawinigan

Depuis la fermeture de l'usine Laurentide de Grand-Mère, la vie a changé en ce... (123RF)

Agrandir

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Depuis la fermeture de l'usine Laurentide de Grand-Mère, la vie a changé en ce qui a trait au fonctionnement de notre économie.

Les jeunes vont travailler à l'extérieur. Les sous-traitants n'ayant plus de contrats, il y a moins d'emplois. Il y a beaucoup plus de maisons à vendre et il y a de moins en moins d'acheteurs.

Depuis plusieurs années, les gens n'ont plus à craindre pour la pollution et la sécurité des normes. Les règlements sont tellement restrictifs que les compagnies ne peuvent plus passer à côté.

Nous invitons la population, le 1er février prochain, de 9 h à 19 h, à l'hôtel de ville de Shawinigan pour venir appuyer la décision de la ville pour l'implantation de l'usine Nemaska Lithium.

Plus nous serons de monde présent, plus la décision sera forte.

Au plaisir de se rencontrer, le 1er février prochain.

Réal Daneault

Shawinigan

Secteur Grand-Mère

Taxer la tranquillité?

Je viens de lire qu'il y a des personnes qui sont en désaccord le projet d'usine de lithium à l'ancienne Laurentide. Ils veulent conserver leur tranquillité et en même temps, ils trouvent que nous payons trop de taxes.

Je suggère à la Ville de taxer le secteur avec une taxe supplémentaire s'ils veulent rester tranquilles dans leur coin.

Si la Ville perd, elle doit faire payer ces personnes qui vont nous priver de revenus importants pour la Ville.

Denis Hamel

Shawinigan

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer