Bienvenue, Nemaska Lithium

L'ancienne usine Laurentide.... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

L'ancienne usine Laurentide.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Le projet d'investissement de l'entreprise Nemaska Lithium, qui veut s'installer sur le site de l'ex-usine Laurentide est une belle et grande nouvelle pour la Mauricie.

La Mauricie et la ville de Shawinigan ne peuvent se priver de ce projet. Le responsable de l'entreprise a été très clair dans l'édition du Nouvelliste du 26 janvier: «Si on nous dit que ce ne sera pas dans cette usine, mais ailleurs, eh bien ailleurs, fort probablement que ce ne serait pas à Shawinigan.»

C'est grâce à l'usine de pâtes et papier construite en 1887, que Grand-Mère existe. Des générations de femmes et hommes, dont mon père, y ont gagné très honorablement leur vie. Une occasion unique se présente de redonner une autre vie à ce site et de permettre à d'autres personnes d'y travailler afin de faire vivre leur famille respective tout en évitant l'exil vers les grands centres urbains.

Le maire Angers et son équipe ont, à maintes reprises, prouvé qu'ils étaient des gens responsables. Ainsi, dans l'édition du Nouvelliste du 25 janvier dernier, le maire se veut rassurant en indiquant clairement qu'il a fait ses devoirs et par conséquent, les dispositions seront prises pour que cette usine respecte l'environnement et, conséquemment, ne mette pas en danger la santé et la sécurité des résidents des secteurs avoisinants.

Le responsable de la compagnie, dans l'édition du Nouvelliste du 26 janvier, se veut tout aussi rassurant. Ce dernier affirme même que des séances d'information auront lieu avec les résidents.

De plus, le ministère de l'Environnement va veiller au grain avant de délivrer les autorisations requises.

Ainsi, les questionnements légitimes de certains résidents ne doivent pas, à mon avis, se transformer systématiquement en opposition et en signature de registres.

J'invite donc les citoyens qui se questionnent et qui sont préoccupés à faire les démarches de cueillette d'informations auprès des autorités compétentes avant d'effectuer des sorties médiatiques nuisibles pour le message qui est lancé aux investisseurs actuels et futurs.

De grâce, attendez de recevoir les réponses à vos questionnements avant de vous structurer en opposition et à vous mobiliser en fonction d'une signature d'un registre. Pourquoi ne pas mettre votre temps et votre énergie à aider les autorités municipales à construire l'avenir?

Je suis d'accord que le développement économique doit être balisé par des normes et procédés qui ne nuisent pas à la santé et sécurité des gens.

Pour résider en Mauricie depuis toujours, je constate cependant que les villes de Trois-Rivières, Shawinigan et Bécancour ont toujours dans l'histoire récente, transigé avec des entreprises socialement responsables. À mon avis, nous n'avons pas de raisons de croire que cette fois-ci, Shawinigan aurait failli à ses obligations et à ses habitudes.

À regarder les commentaires sur les médias sociaux, les reportages des médias et à force de participer à plusieurs discussions informelles sur le sujet, on comprend très rapidement que la population de la Mauricie est derrière ce beau et grand projet et que la très grande majorité des Mauriciens souhaitent chaleureusement la bienvenue à Nemaska Lithium et remercie sincèrement les dirigeants de cette compagnie de faire confiance à la population de la Mauricie pour le développement de leurs affaires.

Les dirigeants de Nemaska Lithium vont constater très rapidement que la Mauricie est une région où les gens peuvent offrir des prestations de travail axées sur la compétence, la polyvalence, le dynamisme et le positivisme. On a hâte de vous voir parmi nous.

Martin Gélinas

Trois-Rivières

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer