L'Institut de beauté

Pierre Karl Péladeau... (Archives La Presse)

Agrandir

Pierre Karl Péladeau

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Pierre Karl Péladeau veut créer un institut sur la souveraineté, lequel serait chargé d'établir les avantages de la séparation du Québec. Depuis le temps qu'il en parle il n'a jamais été question d'en démontrer les inconvénients.

Pour arriver à ses fins, il suggère de s'inspirer des études de l'ancien ministre péquiste Richard Le Hir qui a déjà pondu des études bidons devant servir le parti en campagne électorale ainsi que de certaines conclusions de la commission Bélanger-Campeau qui datent d'une trentaine d'années et sont en conséquence périmées.

En réalité il veut réaliser un face lift de ces études en les accommodant à la sauce partisane. Opération partiale? C'est évident. Surtout si c'est lui qui la finance comme le prétendent à tort ou à raison la CAQ et le PLQ.

Je parie qu'il ne parlera pas de la déclaration de Pauline Marois qui affirmait franchement que nous assisterions à dix ans de turbulences en cas de séparation. Et dans la bouche de madame Marois, dix ans veulent dire 20 ou 25 ans.

Courir après la misère, voilà le résultat prévisible d'une sécession. Mais quand on est millionnaire, ça s'endure et on peut se permettre de dire «que les Québécois seraient plus riches» ou des folies du genre.

S'il vous plaît, monsieur Péladeau, ne m'envoyez pas de mise en demeure. Je n'en supporterais pas l'odeur.

Serge Gagnon

Louiseville

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer