Trop c'est trop

René Angélil et Céline Dion... (Archives, La Presse Canadienne)

Agrandir

René Angélil et Céline Dion

Archives, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Absolument conscient que l'opinion suivante va a contre-courant de tout le remue-ménage autour de la mort de René Angelil, je me permets quand même de réagir.

Je crois sincèrement que tout le traitement médiatique faisant l'apologie de M. Angelil, couronné a la fin par des funérailles officielles, sont d'une exagération digne de cet homme qui, au dire de sa garde rapprochée d'amis, était surtout reconnu pour son extravagance.

De son cercle d'amis personnel - notamment Michel Bergeron et compagnie - une phrase revient presque tout le temps: «il payait tout le temps», il remboursait même les paris qu'il avait gagnés, etc.

Il est par contre indéniable que le succès de la carrière de Céline Dion, il en est le grand responsable. Nul ne peut lui enlever ce talent en affaires, mais force est d'admettre qu'il travaillait avec un diamant brut d'une qualité inégalable. Michel Drucker a dit récemment que René Angélil avait frappé le jack pot avec Céline.

Après avoir dit toutes ces choses, est-il permis de se poser la question suivante: est-ce que René Angélil est une personne exceptionnelle à qui on devrait donner ce traitement qui a mon avis devrait être réservé a des personnalités qui ont changé des choses fondamentales pour l'humanité? Je pense à des Nelson Mandela dont un des fils de M. Angélil porte le prénom, Martin Luther King, Mère Teresa pour ne nommer que ceux-là. Ma réponse à cette question est non.

Tout ce que je retiens de cet homme d'affaires - émérite je l'admets - tourne autour de son extravagance et de sa supposée générosité envers ses amis personnels. Même Céline avait fait état de sa grande dépendance au jeu et qui risquait de compromettre dangereusement sa fortune.

Par conséquent, je ne vois pas les qualités humaines qui lui sont attribuées pas plus que son apport à l'humanité qui lui vaudrait d'être considéré pour des funérailles officielles.

Jacques A. Dion

Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer