Merci René

René Angélil (photographié en 1999) a marqué ceux... (IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

René Angélil (photographié en 1999) a marqué ceux qui l'ont côtoyé par son charisme et sa force tranquille.

IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

L'auteur, Pierre-Paul Boisvert, est gérant d'artistes et président de PUR Communications. Il cumule 16 ans de carrière dans le show-business. Il a collaboré à de nombreux projets d'envergure avec notamment Céline Dion, Laurence Jalbert et Véronic DiCaire. Il a amorcé sa carrière en 2000, à Trois-Rivières.

D'aussi loin que je me souvienne, René Angélil fait partie intégrante de mon parcours: de mon enfance à mes 16 années de carrière dans le show-business. J'ai tout lu et tout écouté sur lui. J'ai tout appris en le regardant.

Mes rencontres avec lui auront été d'un grand privilège. N'eût été de sa présence, je ferais assurément un autre métier. Et ce n'est pas peu dire. Tout comme ce fut le cas pour moi, le maître du show-business a influencé de nombreuses carrières et parcours, à commencer bien sûr par celle de Céline Dion.

René Angélil incarne le rêve absolu d'un gérant d'artistes: découvrir un talent brut et en faire une star mondiale. De Charlemagne à Las Vegas, cette chanteuse, que nous avons vue grandir sous nos yeux, est le fruit même du travail acharné et de la vision d'un homme déterminé à réussir. Sa détermination, sa loyauté, sa fidélité et son humanisme sont les qualités qui ont propulsé le manager aux plus hauts sommets.

Avant lui, les Brian Epstein et Colonel Parker, respectivement gérants des Beatles et d'Elvis Presley, avaient ouvert la voie au jeune Angélil afin qu'il puisse s'inspirer pour réaliser ses rêves les plus fous. Et ses rêves, il les a amplement réalisés.

Il aura trouvé la perle rare, le numéro gagnant, certes, mais son flair et son travail constant auront façonné son destin ainsi que celui d'innombrables personnes. Il aura permis notamment la création de milliers d'emplois directs et indirects. Il est devenu, comme ses idoles, un inspirant personnage qui a permis de repousser les limites du rêve.

Fier de ses racines, fier de son Québec, tel un ambassadeur, il a largement contribué à le faire rayonner de par le monde. Aujourd'hui, nous ne disons pas seulement adieu à un géant du show-business, mais à un géant de coeur et de passion.

Merci René.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer