Fluoration: une question de prévention

Isabelle Goupil-Sormany... (Archives, Le Nouvelliste)

Agrandir

Isabelle Goupil-Sormany

Archives, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

En réponse aux récentes lettres d'opinion au sujet de la fluoration de l'eau potable.

Je considère important de répondre aux questionnements légitimes de Mme Renaud, M. Genest et M. Duchesne, leurs préoccupations pouvant également être partagées par d'autres citoyens.

Rappelons d'abord que la fluoration de l'eau potable est une mesure qui vient répondre à une des priorités de santé publique: la prévention de la carie dentaire. Cette maladie affecte, à différents degrés, la presque totalité de la population au Canada (95,6 % des Canadiens), ce qui a des répercussions sur la qualité de vie des personnes qui en souffrent.

Ainsi, elles engendrent des difficultés au niveau de la mastication, la nutrition, l'élocution, l'apparence, l'estime de soi et le bien-être général. Plusieurs personnes n'ont pas accès aux soins des dentistes en cabinets privés, que ce soit pour des raisons financières ou de mobilité. La fluoration représente, à ce jour, la mesure la plus efficace pour rejoindre l'ensemble de la population.

D'ailleurs, tous les organismes voués à la santé publique au Canada, en Australie et aux États-Unis de même que les associations professionnelles, notamment les regroupements de spécialistes en dentisterie pédiatrique, ont pris position pour recommander la fluoration de l'eau potable. 

Les doutes soulevés quant à la toxicité de la fluoration et de ses risques pour la santé font l'objet constant de vérifications et d'études épidémiologiques rigoureuses. Les recherches ont permis d'établir un taux de fluoration optimal qui permet la diminution de la carie sans effet négatif, tant sur les dents que sur l'organisme, et ce, en tenant compte des personnes les plus vulnérables sur le plan de la santé. 

Les produits utilisés pour ajuster le taux de fluorure dans l'eau répondent aux plus hautes normes de qualité nationales et internationales. À ce jour, tout indique qu'il n'y a aucun risque associé à cette mesure préventive.

La fluoration est une mesure de prévention complémentaire qui s'ajoute à diverses actions pour s'attaquer à la carie dentaire telles que: la distribution de brosses à dents et de dentifrice en garderies, l'éducation et le dépistage des enfants à risque de carie dès la maternelle et l'application de scellants dentaires pour les enfants de 2e année du primaire à risque de carie dentaire. 

À la lumière de ces actions, bien que l'on dénote des progrès, force est de constater qu'il y a encore du travail à faire. En effet, la quasi-totalité (près de 90 %) des élèves examinés en 2e et 6e années du primaire  sont atteints d'une quelconque forme de carie. Or, le contexte économique actuel fait en sorte que, plus que jamais, nous devons innover et travailler pour faire plus avec moins. 

Comme les mesures de prévention individuelles demandent davantage de ressources humaines et financières, la fluoration demeure la mesure la plus efficace en terme de coût/bénéfices.

De plus, tel que le recommande le dernier rapport indépendant Cochrane publié en juillet dernier, la santé publique procédera à une importante étude sur l'état de santé dentaire des jeunes enfants à Trois-Rivières.

Ceux dont les parents auront donné leur consentement à participer à cette étude seront examinés pour une première fois cet hiver et une deuxième fois dans 4 ans afin de mesurer l'impact de la fluoration de l'eau potable selon nos habitudes de vie et de consommation dans la région. 

En terminant, la fluoration de l'eau potable est une mesure universelle reconnue scientifiquement comme étant efficace et sécuritaire. Cette recommandation s'appuie principalement sur des valeurs de bienfaisance, de non-malfaisance et d'équité afin d'améliorer la santé bucco-dentaire de la population tout en réduisant les inégalités de santé associées à la carie dentaire.

Les citoyens intéressés à obtenir davantage d'information sur la santé dentaire et la fluoration sont invités à visiter le site Internet du CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec dans la section «Conseils santé et mieux-être».

Isabelle Goupil-Sormany

Directrice de santé publique et responsabilité populationnelle

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer