Propos injustes et inappropriés

Monsieur Christian Collard, je réagis rapidement à vos propos contenus dans... (123RF/Jordan McCullough)

Agrandir

123RF/Jordan McCullough

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Monsieur Christian Collard, je réagis rapidement à vos propos contenus dans votre lettre ouverte «L'aide médicale à vivre» du 6 janvier.

Je ne sais pas où vous étiez entre 2010 et 2012 lorsque tout le Québec fut consulté lors de la Commission sur la question de mourir dans la dignité. Vous avez présenté un mémoire? Vous avez été vous présenter comme témoin ou expert? Je vous invite à lire le Rapport Mourir dans la dignité-Mars 2012, avec ses 24 recommandations unanimes. Je crois que vous allez en apprendre beaucoup. Tenez: les évêques québécois y ont pris la parole. Lisez et écoutez leur mémoire.

Lors du débat sur le Projet de Loi 52, vous avez présenté un mémoire? Écrit dans les journaux? Joint un groupe, une association pour affirmer vos vues? Où étiez-vous lors de tout ce travail remarqué et remarquable de la Commission parlementaire?

Bref, vos propos, surtout dans les premiers paragraphes, ont comme source soit une grande ignorance soit une malhonnêteté intellectuelle, soit les deux. Triste à lire.

Sachez, monsieur Collard, que tout ce grand travail d'intense et d'honnête consultation, remarquable et remarqué, inspire présentement tout le reste du Canada, ainsi que d'autres pays. Sachez aussi que madame Véronique Hivon est reconnue à travers tout le Québec et le reste du Canada, pour son savoir-consulter et pour son grand leadership; admiration, gratitude, compassion et solidarité lui vont tellement bien.

À vos 30 années comme infirmier j'accote, comme travailleur social, mes plus que 30 années de promotion des droits, des libertés et des responsabilités de la personne en fin de vie.

Durant ce haut temps de consultation au Québec, je me suis levé, et, debout, j'ai pris la parole et comme témoin et comme expert.

Recevez, monsieur Collard, mes voeux pour une année 2016 de toutes les santés et pleine de nouvelles connaissances, source de joie et source de plaisir de vivre dignement, sereinement et respectueusement.

Yvon Bureau

Travailleur social

Consultant bénévole pour un mourir digne et libre

Québec

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer