Personnalité de l'année, mais aussi notre fierté!

Le maire de Trois-Rivières Yves Lévesque a été... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Le maire de Trois-Rivières Yves Lévesque a été retenu comme figure déterminante dans l'actualité régionale de l'année 2015, principalement pour le déploiement final du projet de l'Amphithéâtre Cogeco.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Bravo à la direction du Nouvelliste d'avoir choisi le maire Yves Lévesque personnalité 2015! J'ajouterais aussi le couple Lévesque; Diane, son épouse, a un effet incalculable sur notre personnalité de l'année!Un maire, comme tous les autres maires de municipalités, se trouve souvent SEUL en haut de la pyramide.

Pas facile d'être maire les années que l'on vit. Les critiques sont virulentes et il faut être fait sur mesure. Une vocation quoi!La longévité de M. Lévesque à la mairie de Trois-Rivières a été pour lui un gage de succès, mais aussi pour nous - les Trifluviens - et la population environnante. Sa détermination, son courage, sa passion pour l'administration publique sont des exemples à suivre.Une rencontre avec Yves Lévesque ne peut laisser personne indifférent. Son talent de communicateur, ses convictions, sa grande foi, sa personnalité chaleureuse et son dynamisme font de lui un leader exceptionnel. Notre ville a grandi d'une façon magistrale depuis 10 ans. Regardons ensemble toutes ses réalisations et Trois-Rivières est dans le peloton de tête des villes de son envergure au Québec et au Canada.Et cela est sans compter sa participation aux activités dans tous les coins de sa ville. On l'a vu dernièrement à la présidence d'honneur de la Campagne du coquelicot et de l'armistice avec les anciens combattants.Son dynamisme est loin de s'écraser! Il a encore plein de projets. Pensons au District 55, son Colisée, les parcs industriels, les infrastructures, etc.Notre maire est un MÉCÈNE de la chose publique, qui dérange pour certains, mais c'est un bâtisseur dans l'âme, un réalisateur, un mentor pour les gens d'affaires et un bon gestionnaire des finances publiques de notre ville. La plus belle preuve: le journal Les Affaires a rapporté, l'an dernier, que notre ville avait une des meilleures gestions. Imaginons-nous un instant Yves Lévesque comme chef d'entreprise. On en aurait vu des Marmen, Kruger, Bellemare, pour ne nommer que ceux-là.Le maire Lévesque est un bulldozer. On l'a vu dans l'adversité, des montagnes s'opposaient à lui, toujours calme dans la tempête, consultait, écoutait ses amis, les gens d'entreprises... pour finalement garder le cap sur ses objectifs de réalisations.En terminant, qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas, Yves Lévesque fait honneur à la ville de Trois-Rivières, et plusieurs villes du Québec nous envient et souhaiteraient avoir un bâtisseur de sa trempe!

Jules Pinard

Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer