Nettement irrespectueux

Michel Angers... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Michel Angers

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Sans doute frustré par la période des Fêtes et sous le coup d'une émotion grave passagère, un citoyen de Shawinigan s'est défoulé ce 28 décembre dernier contre le premier magistrat de sa ville.

L'homme en question, qui conteste (avec raison ou pas) les nouveaux tarifs qui pourraient être imposés aux municipalités voisines, y va d'une attaque exagérée, voire malicieuse à l'endroit de Michel Angers, sans toutefois le nommer.

Je reconnais volontiers le droit à quiconque de contester les décisions des élus, mais le ton utilisé par l'usager du secteur Saint-Georges est nettement irrespectueux. Il qualifie son maire d'empereur et j'en passe, afin de ne pas répéter les propos du brave monsieur en mal de défoulement.

Ma ville et ses dirigeants qui se défoncent pour relancer une municipalité ayant eu plus que sa part de coups durs n'ont pas besoin des envolées blessantes, telles que parues dans la section Opinion de ce journal.

Affirmer que Shawinigan est sans âme à l'image de son roi, n'a rien de positif ni d'éloquent. Une contestation n'est pas meilleure si elle est inspirée par le non-respect de son auteur. Même si le dossier de répartir les coûts des services municipaux fait couler beaucoup d'encre, le report de son application devrait permettre une conclusion valable pour l'ensemble du territoire.

Roger Matteau

Shawinigan 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer