Complètement ridicule

Cette décision du gouvernement sur le vapotage démontre... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Cette décision du gouvernement sur le vapotage démontre bien son incompétence.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

J'ai été extrêmement surpris par le contenu de la nouvelle loi sur la cigarette électronique. Sur le coup, lorsque l'on m'en a parlé, je pensais que c'était une farce, mais j'ai bien vite vu que c'était réel.

Je pensais que le gouvernement se serait plutôt attelé à réglementer la source des produits utilisés. La nécessité d'une telle réglementation se serait normalement imposée compte tenu que plusieurs commerçants produisent eux-mêmes, dans leur arrière boutique, leur propre mélange, ce qui peut être assez inquiétant.

Quelle ne fut pas ma surprise de constater que le gouvernement avait choisi une tout autre voie pour établir sa nouvelle loi. Malgré le taux de réussite de la cigarette électronique pour cesser de fumer, confirmé par bien des chercheurs et recommandé par nombre de médecins, c'est comme si le gouvernement voulait plutôt empêcher le public de recourir à cette option. Y aurait-il là une suspecte intervention du ministre Coiteux, inquiet de perdre ses revenus sur les faramineuses taxes sur le tabac, malgré les problèmes de santé que cela cause? On est en droit de se poser sérieusement la question.

La nouvelle loi adoptée est franchement ridicule. En plus de forcer les commerçants à placarder leurs vitrines et à enlever toutes les affiches, elle fait en sorte de les empêcher de permettre à leurs clients d'essayer les diverses saveurs. Pourtant, il n'y a aucune nicotine dans ces démonstrateurs, c'est vraiment débile. Pour ce faire, ils affirment empêcher les émanations de fumée dans les commerces, alors que l'on sait très bien que ce n'est que de la vapeur parfumée sans aucun autre ajout. Vont-ils maintenant réglementer les restaurants pour qu'ils ne fassent plus bouillir leur eau à l'intérieur de leur commerce? Bien oui! Ça aussi c'est de la vapeur...

Ils ont choisi également de défendre à ces commerçants de publiciser leurs produits alors qu'eux ne se gênent pas pour faire la promotion des patchs de nicotine vendues en pharmacie. Bien des études ont déjà prouvé que ces dernières ainsi que les aérosols de nicotine ont un très faible taux de réussite. Mais, la cigarette électronique donne des résultats fabuleux. Cet état de fait semble avoir beaucoup inquiété monsieur Coiteux, on se demande bien pourquoi... Pendant une dizaine d'années, j'ai tenté de cesser de fumer avec les patchs, mais cela n'a jamais marché, j'enlevais ma patche pour en fumer une.

J'ai eu recours à la cigarette électronique alors qu'auparavant je fumais deux paquets de cigarettes par jour. Depuis le premier jour, avec la ecigarette, je n'ai plus jamais eu le goût de retoucher un produit du tabac. Je n'ai eu aucun effort à faire, mes besoins étaient comblés. Mais, de plus, bien que j'aie commencé avec la dose de nicotine la plus forte, j'en suis vite venu à la dose la plus faible, ceci sans compter les sommes faramineuses que j'ai économisées depuis. Les résultats sur ma santé et sur mon appartement prouvent, sans conteste, l'effet bénéfique de ce produit.

Bien que de nombreux médecins spécialistes recommandent fortement aux fumeurs invétérés l'usage de la cigarette électronique, le gouvernement semble tout faire pour que les gens continuent à fumer du tabac et, surtout, à payer des taxes. C'est révoltant de réaliser à quel point ce gouvernement accorde une vénération diabolique à l'argent au détriment de la santé des citoyens. Où s'en va-t-on avec un tel pouvoir?

Que la loi nous empêche de vapoter dans les endroits publics, je n'ai aucun problème avec cela, car je peux très bien comprendre l'inquiétude des non-fumeurs. Par contre, que l'on tente de compliquer l'accès à ce nouveau produit miracle, je trouve cela révoltant et inquiétant. Cette nouvelle loi démontre bien, une fois de plus, l'incompétence du gouvernement québécois actuel à régir sainement pour le bien de tous. Pour lui, l'économie prime sur la santé.

Thierry Évrard

Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer