Carrefour des lecteurs

On a déjà fait notre part (123RF)

Agrandir

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

On a déjà fait notre part

Combien vaut l'utilisation du quai municipal de Grandes-Piles et son parc adjacent? Combien vaut l'utilisation de notre patinoire extérieure? Combien vaut l'utilisation, par les concitoyens des municipalités avoisinantes, de notre magnifique parc linéaire sur le bord du Saint-Maurice?

Généreusement, depuis plusieurs années, la municipalité de Grandes-Piles accueille gratuitement les gens, quel que soit leur lieu de résidence, à partager ses infrastructures. Un esprit communautaire anime les dirigeants de Grandes-Piles. Ceci a de plus l'effet d'augmenter sensiblement la clientèle de nos commerces, qui ensuite versent des taxes à la municipalité. N'en est-il pas de même à Shawinigan? Si les citoyens ne vivant pas à Shawinigan causent des pertes à cette municipalité, puis-je suggérer qu'une muraille soit érigée nous interdisant d'aller faire des affaires dans cette municipalité?

De plus, je crois que nous avons financièrement fait notre part pour la construction des infrastructures de Shawinigan, ayant reçu des subventions fédérales et provinciales pour les bâtir, tel entre autres le Centre Gervais Auto. Du côté des arts et spectacles, pourrait-on nous expliquer pourquoi les citoyens de l'extérieur de Shawinigan doivent déjà payer le double du prix des billets pour voir un spectacle à la Cité de l'énergie, tel cet été Dragao, étant donné qu'un résident de Shawinigan se voit offrir deux billets pour le prix d'un? Ne vivant pas à Shawinigan, que j'aime, je paie donc le double.

Si nos dirigeants municipaux acceptaient les menaces du maire Angers, auraient-ils le droit de s'impliquer dans la gestion des infrastructures de Shawinigan, tel le Centre Gervais Auto? J'ai également de la difficulté avec la Ville qui vient réclamer 539 180 $ à neuf municipalités voisines quand dans un même souffle son administration annonce un surplus de 628 000 $ pour le dernier exercice financier.

Monsieur Angers déclare qu'il serait un mauvais gestionnaire s'il ne faisait payer que par les citoyens de Shawinigan les services que les citoyens des municipalités environnantes utilisent. Est-ce à dire que les gestionnaires de Grandes-Piles sont de mauvais gestionnaires, conscients que 90 % des utilisateurs de notre magnifique parc en bordure du Saint-Maurice sont des citoyens de Shawinigan? Il en est de même pour notre patinoire extérieure. Dans la logique de Michel Angers, notre maire Daniel Petit devrait donc transmettre une facture à Shawinigan, n'est-ce pas?

Partage, monsieur Angers. La notion de partage devrait animer nos communautés en ces temps d'austérité que l'on nous impose. Je vous suggère donc de refaire vos calculs dans un esprit généreux de partage communautaire, ce qui nous grandira tous au lieu de nous diviser.

Jean-François Dubois

Grandes-Piles

Shawinigan la chiche

La Ville de Shawinigan, avec sa nouvelle politique de tarification pour les activités de loisirs des non-résidents, se tire carrément dans le pied. À ce compte, pourquoi ne pas charger un prix supérieur aux citoyens des villages environnants pour assister à un match des Cataractes ou à un spectacle de Fred Pellerin au Centre des Arts? Poser la question, c'est y répondre.

Luc Arseneault

Saint-Boniface

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer