Moi aussi je suis fou de nos enfants

Jean-Pierre Jolivet... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Jean-Pierre Jolivet

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le Nouvelliste

L'auteur, Jean-Pierre Jolivet, a été député péquiste de Laviolette de 1976 à 2001.

Moi aussi je suis fou de nos enfants et c'est avec beaucoup de peine et complètement abasourdi que j'ai entendu la ministre de la Famille du Québec sur les hypothétiques coupes dans le réseau des CPE.

J'aimerais connaître les arguments, autres que comptables, des députés de la région, en particulier ceux de Julie Boulet, ma députée, arguments qui l'incitent à suivre la ministre de la Famille dans la démolition des services de garde.

La circonscription de Laviolette est vaste et ses différents secteurs ne sont pas tous comme les milieux favorisés d'Outremont ou de Westmount. Comme citoyens et contribuables, nous sommes en droit de recevoir des services de qualité pour tous les enfants de notre région, en particulier les enfants les plus défavorisés. D'autant plus que notre région peine à se relever des fermetures d'usines.

Les députés de notre région de la Mauricie se doivent de défendre leurs citoyens, même s'ils sont contraints d'aller à l'encontre de leurs ministres (Finance et Trésor) que j'oserais traiter de sans-coeur et qui ne regardent que la froide équation revenus et dépenses au détriment de la justice sociale.

Tous nos enfants ont le droit de recevoir des services de garderie de qualité, et, j'ajouterais scolaires, autant que les enfants des milieux plus favorisés du Québec. Nos députés doivent se lever et défendre les enfants de la Mauricie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer