Un Canadien errant...

Des CF-18 Hornet dans l'espace aérien irakien le... (Photo archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Des CF-18 Hornet dans l'espace aérien irakien le 30 octobre.

Photo archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le Nouvelliste

De source généralement bien informée, on apprend que le premier ministre Trudeau maintient sa décision de rappeler nos CF-18. Il paraît même qu'il a l'intention de rappeler tous les soldats canadiens et de les remplacer par une escouade tactique très spéciale. Son nom, les Calinours.

Leur mission, s'ils l'acceptent: inonder d'amour, de câlins, de tendresse et de pensées positives, la Syrie au grand complet. Cette mission a pour objectif non seulement l'État islamique, mais Bachar El Assad lui-même, ainsi que toutes les factions méchantes présentes sur le territoire. 

C'est tellement simple, ça ne prendra que quelques minutes. Mais attendez, ce n'est pas tout. À moyen terme, cette mission se poursuivra pour couvrir l'ensemble du monde arabe. Et pourquoi s'arrêter là! Tel un virus génétiquement bien modifié, les effets de cette mission se répercuteront, à plus long terme, sur toute la planète. Fini les frontières, fini les contrôles de sécurité. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.

Une fois leur mission terminée, les Calinours seront rapatriés bien sûr et on s'assurera qu'ils n'ont subi aucun choc post-traumatique. On ne connaît pas encore les effets d'une exposition prolongée aux câlins extrêmes.

C'est alors que notre premier ministre mettra en oeuvre la deuxième phase de son projet, c'est-à-dire une rencontre au sommet avec les dirigeants de l'État islamique pour discuter de leurs motivations. Pourquoi, par exemple, lorsqu'ils attaquent un village de paysans sans défense, massacrent-ils immédiatement tous les hommes, et, après les avoir proprement violées, toutes les femmes, pour finalement égorger tous les enfants?

Ils ont sûrement des raisons légitimes que nous ne comprenons pas, nous les Canadiens. Monsieur Trudeau avait déjà fait part de son intention aux journalistes au cours de la campagne électorale. À l'époque, cela équivalait à dire: trouvons d'abord les causes du brasier, on l'éteindra après. Mais tant pis, on attendra le retour des Calinours pour procéder.

Une fois les motifs de l'État islamique bien établis et la guérison de ses djihadistes accomplie par l'escouade Calinours, Monsieur Trudeau a l'intention de mandater un groupe d'artistes du Plateau Mont-Royal pour composer une nouvelle version de la populaire chanson Un Canadien errant qui deviendrait le thème de cette nouvelle ère angéliste jusqu'à la fin des temps. Pour les mettre sur la piste, monsieur Trudeau a déjà composé le premier couplet :

Un Canadien errant

Bani de ses foyers

Par tous les musulmans

Qui s'y sont réfugiés

...

Daniel Barbeau

Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer