Tous unis contre l'hydre

Le retour de flamme de cette monstruosité de... (La Presse, Archives)

Agrandir

Le retour de flamme de cette monstruosité de Daech, cette hydre de Lerne à plusieurs têtes risque de tout emporter sur son passage et en premier lieu les musulmans d'Occident.

La Presse, Archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Aujourd'hui, comme après le  11 septembre et le 11 janvier, des porte-parole de la communauté musulmane se contentent de dire «ne faites pas l'amalgame», sans même songer à s'adresser aux musulmans radicalisés pour exiger qu'ils arrêtent leur barbarie abjecte. À quand une position claire et massive de rejet absolu de l'islamisme radicalisé sous toutes ses formes?

Il ne tient qu'à ceux qui se réclament de culture musulmane que nul amalgame ne puisse être fait entre eux et les terroristes. Il suffit que non seulement ils s'indignent autant que tout autre citoyen de l'agression dont sont victimes des innocents, mais surtout se mobilisent dans la dénonciation, la lutte, la prévention et l'action contre le terrorisme que certains prétendent imposer au nom de Dieu.

À défaut de quoi, ils finiront par récolter les fruits de leur lâcheté, de leur démission, de leur pusillanime, de leur frilosité d'avoir laissé proliférer tout un discours d'idéologie de combat, de sacralisation de la violence, de justification des opérations suicidaires. 

Le retour de flamme de cette monstruosité de Daech, cette hydre de Lerne à plusieurs têtes risque de tout emporter sur son passage et en premier lieu les musulmans d'Occident.

Mouhamed Dioury

économiste

Québec

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer