Échangeons nos maisons

Comme toutes les victimes de la pyrrhotite, j'ai... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Comme toutes les victimes de la pyrrhotite, j'ai appris que ma maison vaut 40 % de sa valeur!

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Comme toutes les victimes de la pyrrhotite, j'ai appris que ma maison vaut 40 % de sa valeur! Wow! Je suis vraiment content! J'étais certain qu'elle ne valait rien étant donné que personne n'achète une maison pleine de pyrrhotite!

Sur quoi repose cette évaluation de la Ville? Un vague instinct? Je pense plutôt qu'ils ont profité du malheur de vingt personnes découragées qui ont laissé aller leur maison pour presque rien... Et ce ne sont même pas les maisons avec un haut taux de pyrrhotite, car celles-là ne se vendent pas.

Il faut payer quelqu'un pour qu'il la prenne. Nous sommes des victimes évidentes avec des coupables évidents. Pourquoi, au final, devons-nous payer pour les fraudes des autres? 

Je pense que beaucoup de gens gagnent avec cette histoire de pyrrhotite et que de régler le problème ne ferait que tuer leurs vaches à lait. J'ai donc une offre à faire au maire Lévesque: on échange nos maisons le temps que tout cela se règle! 

À bientôt, monsieur Lévesque et merci pour votre appui!

Mickael Rivard

Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer