Vous désirez tuer Batiscan?

Le projet d'un parc Éco-Nature le long de... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Le projet d'un parc Éco-Nature le long de la plage de Batiscan a été rejeté.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

En réponse à Guy Caron et Hélène Grandbois qui réagissaient à l'éditorial de Ginette Gagnon «Une occasion manquée».

Monsieur Caron, madame Grandbois, quand je vous ai lus dans Le Nouvelliste, je suis tombé en bas de ma chaise.

Madame Gagnon est une éditorialiste qui a beaucoup de notoriété et son travail est justement de commenter les faits divers de sa région dans son journal. Le fait que Batiscan ait rejeté le projet parc Éco-Nature est assez important pour qu'elle l'écrive. Un éditorial est un article de fond, commentaire qui exprime selon le cas l'opinion du journaliste ou de la direction du journal (Larousse). Peu importe le lieu de résidence de madame Gagnon, elle peut commenter, tout comme beaucoup de personnes du camp du non durant le référendum. Vous êtes plus frileux quand on n'est pas d'accord avec vous... On vous reconnaît bien dans votre écriture.

Madame Auclair a été élue avec un programme électoral qui incluait et j'insiste sur le verbe inclure, le parc Éco-Nature. C'est la première «maire» qui a assez de couilles pour porter ce magnifique projet à terme. L'ancien maire Christian Fortin et sa subordonnée, Solange Leduc Proteau, ont essayé de porter un projet plage mais ont abandonné à la moindre résistance; comble de tergiversation: ils soutiennent le groupe du non au projet. Trouver l'erreur ou le stratagème politique!

Madame Auclair, notre mairesse élue, avait l'appui de plusieurs riverains dans sa démarche et, si ce n'eut été de votre campagne de peur des augmentations de taxes associées à ce projet, aujourd'hui le parc Éco-Nature de Batiscan existerait légalement. Mais triste sort, vous désirez tuer Batiscan, vous avez fermé la seule porte de croissance pour Batiscan sous un prétexte égocentrique de «pas dans ma cour, de pas dans mon quartier».

Rappelez-vous que certaines personnes de votre quartier ont refusé des immeubles duplex encore sous un prétexte de pas dans ma cour, de trop de monde, de trop de circulation, de risque d'avoir des enfants, de risque d'avoir des gens pauvres dans votre quartier de gens «huppés». Vos voisins ont même stipulé que Batiscan n'est pas une place pour élever des enfants, que vous vouliez garder votre tranquillité. Sur quelle planète vivez-vous? Nous allons demander à la NASA de ne pas coloniser cette planète, elle est pleine de...

Donc, la conclusion est que vous et votre comité du non désirent que Batiscan régresse, que les commerces stagnent dans leurs qualités et leurs quantités, qu'à 21 h tous les gens dorment, que pas d'activités de pêche, de chasse, de parade de Noël, de concert musical et chorale dans l'église, pas de Viactive, de Fadoc, rien toujours rien. Vous voulez délibérément tuer Batiscan pour garder votre tranquillité?

Dernières nouvelles de Radio Canada: Montréal veut faire trois nouvelles plages et Québec en veut une nouvelle aussi. Nous avons la plage, nous avons les touristes, nous avons le dynamisme pour tout mixer cela, il ne manque que votre approbation et ensemble nous travaillerons à garder votre tranquillité dans le respect de vos propriétés, pour que notre village prospère.

Je suis sûr que par la réglementation, au contraire des dires de monsieur Déry dans Le Nouvelliste, nous serons en mesure de maintenir le respect des propriétés riveraines et ensemble nous serons fiers de notre village tant par sa beauté, sa tranquillité que par son unité.

Cessons les guerres intestines et travaillons ensemble au développement durable; donnons-nous la main au lieu de lever le poing et ouvrons la porte de la croissance de notre village pour l'intérêt de tous.

Demande-toi pas ce que ton village peut faire pour toi, mais plutôt ce que tu peux faire pour ton village. (J.F. Kennedy) (village remplace le mot pays)

Jean Charest, conseiller No 6

Batiscan

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer