Les 10 commandements du bon candidat

Les candidats à l'élection du 19 octobre auraient... (Photo: Le Soleil)

Agrandir

Les candidats à l'élection du 19 octobre auraient intérêt à réfléchir sur ce qu'on attend d'eux.

Photo: Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

À toi qui attends mon vote et qui aujourd'hui m'aimes comme jamais, j'ai le goût de te dire ceci: Ne me fais pas de promesses que tu ne saurais tenir. Sois à l'écoute de tes électeurs afin de leur proposer de vraies solutions aux problématiques qu'ils vivent.

Rappelle-toi que tu es au service du citoyen et que ce n'est pas lui qui est au service de ta carrière. Ne bifurque pas de sujet quand je te pose une question. Si tu n'as pas la réponse, ne me réponds pas n'importe quelle absurdité dictée par une ligne de parti ou un stratège en communication; dis-moi simplement que tu ne sais pas, mais que tu vas faire les démarches nécessaires pour trouver l'information et me répondre adéquatement.

Ne frappe pas sur l'autre candidat afin de te faire valoir, mais dis-moi plutôt ce que tu as à m'offrir. Fais preuve d'humilité. Ne prends pas de raccourcis intellectuels afin de mettre de l'avant des phrases punchs et sans fond, mais élabore sur le sujet. Travaille toujours afin que l'égalité, l'équité et la justice sociale soient au centre de tes préoccupations. Permets-toi des erreurs de bonne foi plutôt que des mensonges de circonstance.

Maintenant que c'est dit, qui que tu sois, sache que j'ai de l'admiration pour toi et ton engagement. Je crois encore que la majorité des gens qui s'impliquent en politique le font pour les bonnes raisons, mais je suis à un poil d'être totalement désabusée. Alors, ne me déçois pas.

Marjolaine Cloutier

Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer