J'applaudis le gouvernement

Les syndicats prétendent que leurs membres sont prêts à se sacrifier pour leurs... (Photo: La Presse)

Agrandir

Photo: La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Les syndicats prétendent que leurs membres sont prêts à se sacrifier pour leurs élèves. Je n'en crois pas un mot.

La seule raison valable pour faire la grève est directement reliée aux augmentations de salaire demandées. Je connais très peu de personnes prêtes à sacrifier des revenus, ces jours-ci, dans le but d'en faire profiter quelqu'un d'autre. Je ne mets pas en doute la bonne volonté des profs qui veulent faire une bonne job; ce que je mets en doute, par contre, c'est la volonté des syndicats de travailler pour le bien-être des enfants.

Prendre en otages parents et enfants n'a rien d'honorable à mon avis. J'applaudis au contraire ce gouvernement qui a décidé de forcer les commissions scolaires à puiser dans leurs surplus, tout en cessant leurs dépenses désinvoltes, pour compenser les coupes, car l'argent est là. Point final.

Jacques A.Dion, Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer