Le Bloc est pertinent

Le chef du Bloc Québécois Gilles Duceppe... (Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Le chef du Bloc Québécois Gilles Duceppe

Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Vente d'armes canadiennes à l'Arabie saoudite. Stephen Harper trouve tout à fait normal que le Canada vende des armes à l'Arabie saoudite... Malgré les démarches d'Amnistie internationale. Malgré que ce pays bafoue les droits de la personne comme pas un. En combien de votes ces 3000 emplois en Ontario peuvent-ils se traduire le jour du scrutin? Monsieur Harper le sait bien.

Même si messieurs Trudeau et Mulcair ont reproché au chef conservateur de n'avoir pas posé trop de questions à l'Arabie saoudite sur les droits de la personne, ni l'un ni l'autre n'a osé parler de l'avenir de ce contrat... pour les mêmes raisons. Si Gilles Duceppe n'avait pas participé au débat des chefs, en aurions-nous entendu parler?

Et maintenant, l'exploitation des sables bitumineux. En octobre 2010, Thomas Mulcair signait la préface du livre d'Andrew Nikiforuk Les sables bitumineux: la honte du Canada. Comment le pétrole sale détruit la planète: «Nous savons qu'il est impossible de continuer cette exploitation sans gravement affecter la santé des êtres humains et sans détruire à tout jamais d'importants écosystèmes... Le portrait complet du scandale de l'exploitation des sables bitumineux au Canada révèle la profondeur de la bêtise de ceux qui accélèrent cette exploitation... À nous tous maintenant d'agir...», écrivait-il à l'époque.

Mais voilà, l'exploitation des sables bitumineux, c'est aussi beaucoup d'argent et... énormément de votes. En août dernier, Energy East devenait un projet «gagnant» pour l'ancien ministre québécois du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, maintenant chef du NPD. Comment monsieur Mulcair peut-il promettre une tarification sur les émissions de carbone afin de lutter contre les changements climatiques tout en appuyant la construction d'Energy East? Chaque baril de bitume produit trois fois plus de gaz à effet de serre qu'un baril de pétrole conventionnel. Ni Justin Trudeau, ni Stephen Harper ne s'y opposeront... trop de votes dans l'Ouest.

Serge Coulombe, professeur d'économie à l'Université d'Ottawa, avançait le chiffre de 32 000 emplois perdus au Québec suite à la hausse du dollar canadien provoquée par l'exportation du pétrole albertain de 2002 à 2008.

Ne serait-ce que pour ces deux raisons, qu'on soit fédéraliste ou indépendantiste, on ne peut pas nier la pertinence du Bloc sur la scène fédérale. Que son chef soit exclu des autres débats des chefs est un geste antidémocratique. Certains préfèrent peut-être «interpréter» eux-mêmes auprès du Canada anglais la pensée de Gilles Duceppe plutôt que de lui laisser la parole...

Jean-Yves Proulx, Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer