Bonne chance Jérémy!

Jérémy Gabriel, qui était connu du public il... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Jérémy Gabriel, qui était connu du public il y a quelques années sous le nom du «Petit Jérémy».

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

À l'annonce de la poursuite du jeune Jérémy Gabriel contre le pseudo humoriste Mike Ward, je me suis sentie interpellée et je ne peux m'empêcher de donner mon opinion.

Ça me semble inconcevable qu'au nom de la liberté d'expression on puisse se moquer publiquement et impunément d'une personne vivant avec un handicap. Elle a assez de vivre tous les jours avec sa différence sans en plus se faire insulter dans la rue et sur les réseaux sociaux. Je me demande, si Mike Ward avait un enfant handicapé, s'il tiendrait les mêmes propos. Je trouve Jérémy bien modeste de poursuivre pour un dédommagement de seulement 80 000 $; à mes yeux, ça vaut beaucoup plus.

L'humour c'est un don et bien peu de nos humoristes actuels l'ont. Ils ont beau aller à l'école de l'humour, ils ne seront jamais drôles s'ils ne sont pas nés humoristes. D'ailleurs, je me demande ce qu'on leur enseigne à cette école à voir la pauvreté de leurs propos.

Certes, il y en a d'excellents comme Daniel Lemire, André Sauvé, Claudine Mercier, les Morissette, Mario Jean (quand il ne s'abaisse pas à aller en bas de la ceinture). Quant à plusieurs, ce qu'ils attirent, ce sont des rires gras pour leurs propos en bas de la ceinture ou des moqueries envers des gens respectables comme on en entend dans les cours d'écoles.

Quand je vois à la télévision tous ces spectacles d'humoristes plus ou moins drôles dont on nous abreuve ad nauseam, je trouve ça désolant.

Je souhaite bonne chance à Jérémy et une belle carrière dans le chant.

Françoise Normand

Trois-Rivières  

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer